Laurent Raphaël
Laurent Raphaël
Rédacteur en chef Focus
Opinion

25/11/15 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Notre numéro spécial cadeaux illustré par Elzo Durt!

Parler de cadeaux dans le climat de psychose actuel, cela peut paraître à première vue indécent. Un peu comme de raconter une blague à un type en train de se noyer. Pourtant, si l'on met de côté le volet purement mercantile des réveillons, il y a au moins deux bonnes raisons de faire la fête.

Notre numéro spécial cadeaux illustré par Elzo Durt!

© Kamagurka

La première, c'est que si on décidait de faire une croix sur les bamboches de décembre sous prétexte qu'on n'a pas la tête à ça, on donnerait raison à ceux qui veulent nous faire payer nos modes de vie occidentaux définis, notamment, par ces petits moments de plaisir partagé. Désacralisées depuis belle lurette, la Saint-Nicolas et la Noël sont des occasions de se rassembler et de matérialiser ses sentiments. Un rituel bien rôdé, souvent récupéré par le grand méchant loup capitaliste, mais qui n'en est pas moins un rouage essentiel du grand mécano social. Dans un monde où les relations humaines s'effilochent comme du chewing-gum, ce n'est pas rien. On doit aussi aux enfants de rester fidèles à nos principes si on veut être cohérent avec le discours qu'on leur rabâche depuis quinze jours pour les rassurer, à savoir que la vie doit continuer comme avant, que les méchants ne vont pas gagner, sous peine sinon de briser leurs fragiles illusions.

Partager

Parler de cadeaux dans le climat de psychose actuel, cela peut paraître à première vue indécent.

Le deuxième motif de braver la paranoïa et sa chape de plomb, c'est l'intérêt général et la sauvegarde de nos valeurs. Dans le brouillard obscurantiste, offrir un cadeau culturel plutôt qu'un gadget vaguement utile frise l'acte de résistance. Nourrir l'esprit, c'est jeter un petit caillou sur le chemin de la connaissance et du respect mutuel.

La culture et l'éducation sont les seuls antidotes contre la radicalisation d'esprits simples qui, faute d'avoir eu leur ration de nourriture intellectuelle pour supporter l'insoutenable légèreté de l'être, prennent pour argent comptant le Gloubi-Boulga idéologique du premier manipulateur qui passe. Ils ont des armes, nous on a des fleurs et des bougies comme disait ce père à son fils en proie au doute dans une vidéo qui a fait le tour de la Toile, et aussi des livres, des films, des BD, de la musique, autant de remèdes miracles contre la connerie et la haine. Bref, ne vous gênez surtout pas pour piocher des idées dans ce kit de survie illustré en exclu par Elzo Durt!

Notre numéro spécial cadeaux illustré par Elzo Durt!

© Elzo Durt

En savoir plus sur:

Nos partenaires