Les Collines Rouges

25/05/10 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Est-ce le texte qui a donné naissance au dessin des Collines Rouges, ou le dessin qui a inspiré l'écriture? Difficile de répondre tant les 2 médias sont entremêlés.

Les Collines Rouges

© Futuropolis

De Dodo & Ben Radis, Éditions Futuropolis, 325 pages.

Les Collines rouges n'est pas un roman illustré que l'on aurait saupoudré de quelques dessins, pas plus qu'il n'est à classer dans la rubrique des romans graphiques (à moins de le considérer comme le premier véritable roman graphique).

Dès le départ, le projet a été conçu comme une entité unique qui verrait les 2 techniques se répondre, se compléter sans jamais se télescoper pour ne former qu'un récit. Celui d'une femme qui a tout quitté pour s'isoler dans un cabanon en lisière d'un petit village du sud de la France. Pour fuir quoi? Seule la fin de l'histoire nous le dira. Entre introspection sur le passé et découverte du présent, ce suspense policier bâti sur des descriptions froides tient bien la route, et prouve que Dodo peut abandonner la BD pour se lancer, sans crainte, dans une carrière de romancière.

Un beau projet éditorial de Futuropolis qui ne demande qu'àêtre peaufiné, notamment dans l'équilibre entre le dessin et le texte. Dans un monde parfait, on ne devrait pas sentir le passage de l'un à l'autre. Ici, les longues plages de caractères provoquent parfois une impatience: celle de retrouver la légèreté du trait.

Vincent Genot

En savoir plus sur:

Nos partenaires