Les chefs-d'oeuvre de la littérature détournés (photos)

01/08/13 à 11:06 - Mise à jour à 12/08/13 à 15:25

Clémentine Mélois, diplômée des Beaux-Arts, détourne les couvertures de classiques de la littérature dans le cadre de son projet Chefs-d'oeuvre de la littérature. "Une façon de rendre hommage à ces auteurs, de façon irrévérencieuse", explique-t-elle.

"J'ai tendance à oublier les noms propres et à ne me souvenir que de la première lettre des noms: dans une conversation, j'ai un jour confondu Soulages et Soutine. J'ai trouvé cette situation amusante et j'ai imaginé le même quiproquo avec Paul Valéry et François Valéry, et les conversations absurdes que cela pourrait entraîner. Cette série sur les chefs-d'oeuvre de la littérature est partie de là. Tout cela est aussi une façon de rendre hommage à ces auteurs, de façon irrévérencieuse. Mélanger les références, redécouvrir un titre ou un auteur sous un angle incongru, qu'il y ait un double niveau de lecture", explique Clémentine Mélois, l'auteur de Chefs-d'oeuvre de la littérature. Pour retrouver l'ensemble de ses détournements, rendez-vous sur sa page Facebook.

Victor Garcia (LEXPRESS.fr)

En savoir plus sur:

Nos partenaires