Les bons conseils du Guide culturel de Bruxelles, version 2018

30/11/17 à 12:06 - Mise à jour à 12:05

Comme chaque année depuis 1996, le traditionnel Guide culturel bruxellois, édité par la Fondation pour les Arts, recense les évènements de l'année à venir mois par mois. Nous y avons sélectionné dix expositions et festivals à ne pas manquer.

Les bons conseils du Guide culturel de Bruxelles, version 2018

Le Guide culturel de Bruxelles pour 2018 est disponible notamment en librairies et dans les press shops au prix de 10 €. © DR

Outre les nombreux rendez-vous fixes et/ou devenus immanquables (festivals musique et cinéma à la pelle, ouverture annuelle au public des jardins royaux de Laeken -du 20/4 au 11/5, le Tapis de fleurs à la Grand Place du 16 au 19/8...), 2018 aura également son lot d'évènements culturels plus ponctuels mais tout aussi notables. Nous en pointons ici dix d'entre eux, parmi le Guide culturel de Bruxelles, entre bande dessinée, théâtre, musique et photographie.

1. Exposition: Soviet Design, Red Wealth au Brussels Design Museum (du 24 janvier au 21 mai)

Cet événement est la première rétrospective de ce type à réunir des objets du quotidien et des créations graphiques datant de l'ex-URSS. L'exposition se focalise surtout sur les années 1950 jusqu'aux JO de 1980, et sera divisée selon plusieurs sections représentant un aspect de la vie du citoyen soviétique: enfance et loisirs, sport, communication, packaging... Plus d'informations sur le site du Brussels Design Museum.

2. Exposition: Fernand Léger, le beau est partout à Bozar (du 9 février au 3 juin)

L'artiste peintre décédé en 1955 a collaboré avec des metteurs en scène, des poètes, des chorégraphes mais aussi des architectes pour bousculer les codes et entrer dans la modernité. C'est la première rétrospective belge consacrée au Français depuis 1956, créée par le Centre Pompidou-Metz en partenariat avec Bozar. Plus d'informations sur le site du musée.

3. Théâtre: King Kong Theorie, d'après le livre de Virginie Despentes par Julie Nayer (le 8 mars à Wolubilis et du 21 mars au 28 avril au Théâtre de la Toison d'Or)

L'essai féministe et autobiographique de l'auteure française interroge l'évolution des droits de la femme et son rapport au corps. Dans une mise en scène de Julie Nayer, trois comédiennes interpréteront le texte coup de poing de Virginie Despentes, notamment à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Plus d'informations sur le site de Wolubilis et celui du Théâtre de la Toison d'Or.

4. Performance: Pancarte by Gaëtan Bulourde à La Bellone (du 15 mars au 14 avril)

L'artiste a déambulé dans les rues de plusieurs villes européennes comme Strasbourg ou Bruxelles, en portant une pancarte blanche. Gaëtan Bulourde invitait alors les piétons à remplir cet espace vide et a filmé leurs réactions et les dialogues qui se sont créés autour de l'engagement, de la liberté, de la contestation... Le tout a été filmé et monté sous forme d'une vidéo, projetée en mars à La Bellone.

5. Festival: Listen! dans divers lieux de Bruxelles (du 29 au 31 mars)

Depuis seulement deux ans, le jeune festival de musique électronique Listen! brille par l'originalité de sa programmation et les cartes blanches données aux artistes présents. Le "Brussels Future Music Festival" se déroule dans plusieurs lieux phares de Bruxelles, permettant d'apprécier des concerts dans des lieux parfois inattendus comme le sous-sol des Halles Saint-Géry. Plus d'informations sur le site du festival.

6. Exposition: Understreet Art et Humeurs contestataires au Musée des Égouts (du 16 mai au 19 novembre)

Le street art investit de plus en plus les musées, après avoir longtemps été mis de côté comme une sous-culture contestataire de la rue. Le Musée des Égouts propose une plongée dans cet univers avec Understreet Art, à travers ses 350 km de ramifications souterraines. En parallèle, l'exposition Humeurs contestataires s'intéresse aux graffitis découverts dans des toilettes publiques, et offre au public la possibilité de collecter les photos, mots ou dessins, qu'ils trouvent les plus amusants, choquants ou significatifs.

7. Réouverture du Musée royal de l'Afrique centrale (juin)

Le lieu a fermé ses portes en 2013 pour rénovation. Cinq ans après, le musée ouvre à nouveau ses portes au public en juin prochain, et dévoilera un tout nouveau pavillon entièrement vitré, comprenant billetterie, boutique et restaurant. Une galerie souterraine reliera également les salles d'expositions temporaires à l'auditorium du bâtiment principal construit entre 1904 et 1908 et rêvé par Léopold II.

8. Exposition: Smurfs Experience à Brussels Expo (début juin)

Une exposition itinérante et ludique a été créée pour fêter les 60 ans des célèbres petits êtres bleus, en reprenant les valeurs défendues dans la bande-dessinée: amitié, tolérance, solidarité, respect de la nature... Une expérience en 3D sera notamment disponible pour découvrir le village des Schtroumpfs autrement.

9. Festival: Summer of Photography 2018 à Bozar (du 27 juin au 2 septembre)

Pour fêter les cinquante ans de mai 68, ce festival met en lumière les turbulences qui ont marqué ces années de guerre du Vietnam et de mouvements des droits civiques aux États-Unis, mais aussi de guerres d'indépendance sur le continent africain. Cette vague contestataire, durant laquelle des étudiants français ont manifesté contre la société conservatrice, a également déferlé sur la salle de concert du Palais des Beaux-Arts. À l'époque, le lieu a été occupé pendant trois mois par des jeunes révoltés, des artistes et des intellectuels. Plus d'informations sur le site de Bozar.

10. Festival: Fête de la BD dans divers lieux de Bruxelles (du 7 au 9 septembre, sous réserve)

Le festival bruxellois du neuvième art fêtera ses neuf ans en 2018, avec des animations, des expositions, des marchés, des dédicaces d'auteurs et des visites, autour du parc de Bruxelles et du Palais des Beaux-Arts. Le Balloon's Day Parade reviendra également, avec ses figurines légendaires de bande dessinée gonflées à l'hélium.

Salammbô Marie

Guide culturel de Bruxelles 2018, en vente dans toutes les librairies, press shops, bureaux de tourisme et dans plusieurs grands hôtels de la capitale, 10 €.

Nos partenaires