Le "Bookface" ou quand les livres font corps avec la réalité

04/05/15 à 14:55 - Mise à jour à 15:43

Source: New York Times

Des bibliothécaires américains posent derrière des couvertures de livres et publient leurs photos sur Instagram ou Twitter. La mise en scène est amusante et montre que les bibliothèques peuvent aussi être à la page sur la Toile.

Qui a dit que les bibliothèques devaient être ennuyantes? C'est pour combattre cette idée reçue que des bibliothèques américaines font le buzz sous le hashtag #bookface. Elles se sont lancées dans une compétition informelle de la meilleure mise en scène de couverture de livre.

Des employés ont eu l'idée de photographier les couvertures de livres en les fondant dans la réalité. Prenons l'exemple du livre Kate The Future Queen, de Katie Nicholl. Sur la photo de couverture, on peut y voir le buste de la Duchesse de Cambridge, les mains soigneusement jointes comme à son habitude. Placez le livre devant une bibliothécaire assise jambes croisées, mains posées sur les genoux, et vous aurez une réplique de Kate Middleton assise sur une chaise à côté d'une photocopieuse.

Il fallait y penser. C'est à la New York Public Library qu'on doit le hashtag #bookfacefriday, qui a lancé la tendance. L'idée est astucieuse et a été inspirée par le phénomène Sleeveface, où des pochettes de vinyle prennent vie grâce au même genre de montage photo.

En respectant les proportions et le fond, tout devient possible. Les résultats sont surprenants et prouvent que les bibliothèques sont des endroits modernes qui savent utiliser les réseaux sociaux.

Le but de l'opération serait aussi de promouvoir l'achat des livres en version papier. La solution pour sauver un secteur en crise?

En savoir plus sur:

Nos partenaires