La place des morts

27/02/13 à 17:15 - Mise à jour à 17:14

POLAR | Catherine Monsigny, jeune et belle avocate pénaliste à l'enfance déchiquetée par l'assassinat de sa mère, tuée sous ses yeux quand elle avait 4 ans, va devoir affronter une nouvelle épreuve: celle de Lucas, un ado en cavale, accusé de meurtre et qui dit être son demi-frère.

DE SYLVIE GRANOTIER, ÉDITIONS ALBIN MICHEL, 326 PAGES. **

La place des morts

Retour aux sources pour cette avocate qui devra replonger dans les démons de son passé, du côté de la Creuse, région que l'auteur connaît bien. Catherine Monsigny est une femme pleine d'ambition, qui se donne à fond dans son boulot. Sa vie sentimentale est entre parenthèses et elle stresse comme il se doit. Entourée de personnages humains et attachants, elle va devoir se dépatouiller dans cette toile pleine de noeuds. Sa meilleure copine est une fille un peu nunuche et frivole, mais sans doute y trouve-t-elle une bouffée d'air. Un polar assez classique, tissé avec habileté, et qui se lit avec plaisir, sans toutefois nous marquer au fer rouge. L'intrigue passe au second plan et ce qu'on retient surtout, ce sont les protagonistes de cette histoire avec leurs fragilités. Un suspense bien calibré, pour ceux qui veulent passer du bon temps, sans se poser trop de questions. Ni trop flipper. Des petits frissons tranquilles. Pas désagréable.

Nos partenaires