La "fachosphère" sort de sa Toile

26/02/18 à 11:44 - Mise à jour à 11:45
Du Le Vif/L'Express du 22/02/18

Le Net est devenu trop petit pour les tenants décomplexés d'une culture entre droite extrême et extrême droite. Ils s'expriment aujourd'hui librement sur tous supports, de la bande dessinée à la presse papier.

Si, en France, la stratégie de dédiabolisation des idées du Front national menée par Marine Le Pen a visiblement du plomb dans l'aile un an après la défaite à l'élection présidentielle, elle semble en revanche porter ses fruits au niveau culturel: ce que l'on a nommé dans l'Hexagone la "fachosphère" - conglomérat hétérogène d'individus, de sites Internet, d'associations ou de groupuscules se revendiquant antisystème et antimulticulturalisme, et dans lequel on retrouve surtout des nationalistes, des identitaires, des intégristes catholiques, des islamophobes, des antisémites, des complotistes et parfois des fascistes - ne se contente plus de noyer le Net de ses sites, de ses trolls et de sa culture qu'elle estime subversive. Après avoir investi tous les champs du Web, des sites d'info à la pornographie amateur, la mouvance, en plein regain, tend désormais à sortir du virtuel pour investir les librairies et, entre autres, le petit monde de la bande dessinée. Avec des auteurs et des éditeurs assumant - ou pas - leurs sulfureuses origines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires