[La BD de la semaine] Space Boulettes, de Craig Thompson

25/03/16 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Focus Vif

ROMAN GRAPHIQUE | Craig Thompson change de registre et passe même à la couleur avec ce récit d'aventures drôle, cosmique et d'abord destiné aux enfants.

[La BD de la semaine] Space Boulettes, de Craig Thompson

© Casterman

Certes, il y a des choses qui ne changent pas chez Craig Thompson: auteur rare et lent depuis son premier roman graphique Adieu Chunky Rice, paru ici en 2002, l'Américain nous a habitués à sortir un seul livre one-shot, généralement énorme, à chaque fois différent du précédent, et toujours proche du chef-d'oeuvre, au mieux tous les quatre ou cinq ans. De ce point de vue, rien que de très banal depuis son dernier Habibi, superbe fresque orientale de près de 700 planches: Space Boulettes se veut à nouveau énorme sur la forme -plus de 300 planches- et sur le fond -à nouveau une vaste fresque d'une incroyable inventivité. Et pourtant, changement radical: Craig Thompson use cette fois de la couleur, et donne vie à un space opera léger et humoristique destiné en priorité au jeune public -les boulettes du titre sont des cacas de baleines de l'espace, base énergétique de cette galaxie lointaine, très lointaine.

[La BD de la semaine] Space Boulettes, de Craig Thompson
Lointaine et en même temps très proche, et qui ne pouvait germer que dans l'esprit et le pinceau d'un pur Ricain ayant grandi dans les années 80: "C'est le livre dont je rêvais quand j'avais dix ans. C'était aussi l'apogée de mon obsession pour Star Wars. C'est d'ailleurs de ça que parle Space Boulettes: d'une famille et d'un groupe d'amis qui n'ont pas de pouvoirs magiques ou d'armes à brandir, mais qui parviennent quand même à sauver une petite partie de leur galaxie. "

Working class hero

Bourré jusqu'à la gueule de références, entre autres au cinéma fantastique et surtout non numérique de sa jeunesse, des Goonies à Ghostbusters, Space Boulettes met ainsi en scène un "working class hero" comme la culture US en était alors friande, mû par des valeurs comme la famille et le travail, et habillé exclusivement d'un marcel sale. Une esthétique et un ton très éloignés de Blankets, le récit autobiographique d'une jeunesse entre solitude et religion, mais qui pourtant lui ressemble aussi, comme chacun de ses livres: "Les dialogues entre les parents de Violette, lui très à cheval sur les principes, et elle très pragmatique, ressemblent beaucoup à ceux qu'il y avait entre mon père et moi; c'est aussi un livre très personnel."

Personnel et, paradoxalement, très engagé: "Les enfants sont l'avenir de la bande dessinée; or la génération d'auteurs à laquelle j'appartiens a dépensé tellement d'énergie à prouver que "la BD, c'est pas que pour les enfants" qu'elle a négligé ce lectorat essentiel. Space Boulettes est ma petite contribution pour attiser la flamme."

DE CRAIG THOMPSON, ÉDITIONS CASTERMAN, TRADUIT DE L'AMÉRICAIN, 328 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires