[La BD de la semaine] Le Rapport de Brodeck Tome 2: L'indicible, de Manu Larcenet

22/07/16 à 10:57 - Mise à jour à 11:10

Source: Focus Vif

Suite et fin de la phénoménale adaptation par Manu Larcenet du roman écrit par Philippe Claudel.

[La BD de la semaine] Le Rapport de Brodeck Tome 2: L'indicible, de Manu Larcenet

© Dargaud

[La BD de la semaine] Le Rapport de Brodeck Tome 2: L'indicible, de Manu Larcenet
Suite et fin de la phénoménale adaptation par Manu Larcenet du roman écrit par Philippe Claudel en 2007 -fable naturaliste et sauvage sur la peur de l'autre et la culpabilité des masses: Brodeck, rescapé des camps et de retour dans son petit village à la frontière allemande, se voit chargé de rédiger un rapport sur le meurtre d'un étranger commis en son absence. Rapport qui va effectivement obliger Brodeck, "seul innocent et pourtant dépositaire des pires secrets", à se confronter, une fois de plus, à l'indicible: "Au camp, j'ai appris comment la peur peut transformer les autres." Une peur de l'autre, autrement dit xénophobie, capable d'engendrer les pires horreurs et d'une inquiétante actualité. Phénoménal donc, le mot est fort mais bien pesé: après deux tomes et près de 400 planches à l'italienne entièrement réalisées à l'encre noire, force est de constater que Larcenet tient là son grand oeuvre, moins viscéral que Blast même si habité par les mêmes thèmes, mais d'une exigence et d'une maîtrise graphique plus abouties encore, et même parfois sidérantes. Larcenet clôt son Rapport comme il l'avait commencé: avec quelques pages muettes et superbes qui remplacent tous les mots pour ne garder que ceux qui lui paraissaient essentiels dans l'oeuvre de Claudel: "Tout le monde n'est pas comme toi, Brodeck." Reste au final ce minuscule bémol dû justement à cette perfection formelle et paradoxalement presque inhumaine: l'ensemble du Rapport de Larcenet, mû par un propos déjà bien lourd, se révèle presque écrasant pour le lecteur.

DE MANU LARCENET, D'APRÈS PHILIPPE CLAUDEL. ÉDITIONS DARGAUD. 168 PAGES. ****(*)

En savoir plus sur:

Nos partenaires