La BD de la semaine: La Technique du périnée, de Ruppert & Mulot

05/06/14 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Focus Vif

ADULTE | Les auteurs de La Grande odalisque poursuivent leurs recherches esthétiques et formelles avec une histoire d'amour et de sexe virtuelle tout en abstraction.

La BD de la semaine: La Technique du périnée, de Ruppert & Mulot

La Technique du périnée © Dupuis

La BD de la semaine: La Technique du périnée, de Ruppert & Mulot

La technique du périnée, ou "stop pipi", consiste, pour l'homme, à dissocier l'éjaculation de l'orgasme: on jouit sans jouir, en contractant très fort la paroi inférieure du pelvis. Une méthode proche de la légende urbaine pour forniquer des heures durant, et qui fournit aujourd'hui aux honorables éditions Dupuis le titre le plus improbable de tout leur catalogue, pour un album qui ne l'est pas moins: Jérôme Mulot et Florent Ruppert nous avaient annoncé, au moment de la sortie de La Grande odalisque, première et formidable intrusion du binôme dans la collection Aire Libre, "une histoire d'amour via Internet entre deux libertins". Soit, pouvait-on penser, un récit osé et sans fausse pudeur faisant la part belle aux corps, leur outil de narration favori en bande dessinée. Les onanistes en seront pour leur frais: La Technique du périnée se veut surtout une histoire d'amour complexe entre trentenaires urbains, et un nouveau pari esthétique et formel-"montrer au plus juste, par métaphores, les sensations de l'amour physique sans basculer dans la pornographie". Soit un récit érotique, mais abstrait, et formellement remarquable.

Frustration

"jh.sympa" a donc des rapports sexuels avec "sarah.chaude". Symboliquement, l'acte prend la forme d'une échelle posée au sommet d'un énorme monolithe, dont les amants se jettent, épées à la main. Concrètement, JH est dans son divan, pantalon baissé et ordi sur les genoux. Il n'a jamais rencontré Sarah, jouira ensuite bien trop vite lors de leur première rencontre dans une soirée échangiste et, pour la revoir, devra se retenir de jouir quatre mois durant. Une éternité qui en dira long, mais tout en métaphores et symboles, sur les jeux de l'amour et du hasard au XXIe siècle chez les trentenaires urbains, sevrés de Skype, d'impudeur et de rapidité.

On retrouve dans cette Technique toutes celles que l'on apprécie chez ce duo arty, formé aux arts contemporains et à la danse: l'oralité et l'humour pince-sans-rire des dialogues, les personnages sans visages (ou en tout cas ici, sans la moindre expression) pour mieux exprimer leur universalité, le dépouillement formel, l'inventivité graphique et narrative, tout en pointe de rotring et dilatation du temps... Un bonheur esthétique et formel, cette fois moins évident sur le fond, très parisien, désenchanté et franchement un peu triste quant aux relations sentimentales, sexuelles et modernes. Leur Technique laissera au final un sentiment de frustration, somme toute assez logique.

  • DE RUPPERT & MULOT, ÉDITIONS DUPUIS, 104 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires