L'île aux cent mille morts

16/03/11 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

L'île aux cent mille morts

Rien à voir avec L'Ile aux trente cercueils, le roman de Maurice Leblanc et la série télé des années 70: cette Ile aux cent mille morts est un album one-shot signé de l'excellent dessinateur norvégien Jason (Attends) et du prolifique et talentueux scénariste Fabien Vehlmann (Jolies Ténèbres, Les derniers jours d'un immortel). De leur union naît un étrange rejeton, fusion de ligne claire et d'humour noir, un peu comme un Journal de Spirou qui aurait laissé carte blanche aux Monty Python. Une bande totalement "tout public" mais qui ne s'embarrasserait pas de voies détournées pour dire à nos chères têtes blondes que, oui, les bourreaux ont leur école car il s'agit d'un métier qui s'apprend! Des pirates, menés par une jeune fille particulièrement moche, se rendent sur cette fameuse île aux cent mille morts afin d'y découvrir le trésor promis. Ils serviront plutôt de travaux pratiques aux apprentis-bourreaux, tandis que leur guide cherchera la trace de son père, parti -soi-disant- chasser le même trésor... Rythmé, drôle, bien écrit et bénéficiant du travail maîtrisé original de Jason, cette Ile se lit vraiment par tous, petits et grands.

L'île aux cent mille morts, par Jason et Fabien Vehlman, éditions Glénat, ***

V.D.

Nos partenaires