L'art de voler

28/04/11 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

L'ART DE VOLER, DE ALTARRIBA ET KIM, ÉDITIONS DENOËL GRAPHIC. *****

L'art de voler

HISTOIRE | C'est un fameux couvercle que soulève le journaliste et scénariste espagnol Antonio Altarriba avec le roman graphique L'Art de voler: celui de 36 années de franquisme. Un voyage dans le temps qui commence bien avant la guerre civile, dans un petit village d'Aragon à l'orée du XXe siècle. Ce recul est nécessaire pour comprendre comment une réforme agraire trop lente à se mettre en place débouchera sur un conflit fratricide où le romantisme occultera trop souvent les cohortes d'Espagnols exposés à toutes les rigueurs du temps. Chute de la monarchie, Seconde République, guerre civile, dictature du Caudillo, exode, Seconde Guerre mondiale, retour aux pays et exil intérieur... En parcourant la vie du père d'Antonio Altarriba, on dissipe partiellement le brouillard de 36 ans qui couvre encore une des destinations de vacances les plus prisées des Européens. On comprend aussi comment, le 4 mai 2001, un homme de 90 ans arrive à trouver la force de s'élancer du quatrième étage de sa maison de retraite pour apprendre à voler. Sauf à être complètement hermétique à la marche de l'Histoire, L'Art de voler est à tomber. Un ouvrage indispensable qui trouve naturellement sa place à côté d'un Maus ou d'un Gaza 1956.

V.G.

En savoir plus sur:

Nos partenaires