L'Appel de l'espace

24/02/11 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

L'Appel de l'espace, de Will Eisner, éditions Delcourt.

POLAR SF | Publié quelques années avant le séminal Watchmen, L'Appel de l'espace partage avec le chef-d'oeuvre de Moore et Gibbons une thématique et un questionnement puissants: la preuve d'une vie extraterrestre unirait-elle enfin l'humanité?

Pour le duo britannique, la réponse est oui, même si cette fusion planétaire est plus fragile que le cristal. Pour Will Eisner, "inventeur" du roman graphique et maître du noir et blanc, le non s'impose sans discussion possible. Car le signal tombé du ciel débarque en pleine Guerre froide, titille d'emblée les plus bas instincts carriéristes de certains scientifiques (dont l'une est une taupe soviétique) et déclenche une série d'événements mettant à égalité un consortium privé et le gouvernement des États-Unis. Ajoutez à cela une nouvelle secte stellaire, un dictateur étranger souhaitant plus que tout échapper à ses dettes gargantuesques, des scientifiques avides de créer une nouvelle forme de vie apte au voyage dans l'espace, et un jeune homme essayant vaille que vaille de sauver l'humanité d'elle-même, et vous obtenez un Will Eisner de fort belle facture. Passionnant comme un bon polar, avec une louche de science-fiction et tout le talent visuel du père du Spirit.

V.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires