Kinky & Cosy cartonnent aux États-Unis

12/10/11 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

La BD de notre collaborateur Nix vient de faire une entrée fracassante à la 10è place parmi les best sellers sélectionnés par le New York Times.

Kinky & Cosy cartonnent aux États-Unis

© Nix

Le virus de la BD, Marnix Verduyn, alias Nix, le contracte tout jeune en puisant dans la bibliothèque familiale. Très vite, il confectionne ses propres magazines qu'il vend dans la cour de récré ("Le mag était entièrement composé de fausses interviews et de caricatures de profs, j'utilisais des pseudonymes pour ne pas me faire ramasser"), puis, quelques années plus tard, publie dans des journaux d'étudiants et des fanzines. Mais le véritable décollage se fera via le dessin de presse pour De Standaard et De Morgen ("Une excellente école").

Aujourd'hui, le virus, hautement radioactif, contagieux comme pas possible, c'est lui. S'infiltrant dans les journaux, les librairies ou le petit écran (Kinky & Cosy, version dessin animé, passe à un rythme hebdomadaire sur la VRT). Perçant du côté flamand comme francophone, trustant les prix en France, exposant à New York.

Aujourd'hui c'est en tant que best seller que les deux petites terreurs de Nix viennent de faire une entrée fracassante. En effet, le New York Times place Kinky & Cosy à la 10ème place des meilleures bandes dessinées dans son classement hebdomadaire. Ca mérite le champagne!

FocusVif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires