Karim Madani retrace l'histoire du mouvement goon

23/02/17 à 10:25 - Mise à jour à 11:00

Source: Focus Vif

Ils sont jeunes, juifs, blancs et déclassés et ils habitent le pire endroit du monde à la fin des années 80: New York. Karim Madani raconte leur enfer dans une langue au flow ravageur. Welcome to the jungle.

Les éditions Marchialy, un an au compteur, nous ont régalés en 2016 avec Tokyo Vice, incroyable épopée d'un journaliste américain enquêtant sur la pègre nippone pour le compte du plus grand quotidien japonais. Une littérature du réel -c'est le credo de la maison- qui combine la force motrice de la fiction et le frisson de la mention "histoire vraie". Une recette percutante déclinée aujourd'hui à la sauce hip-hop par Karim Madani dans le vibrant Jewish Gangsta.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires