Jean-Paul Mougin, fondateur du magazine (À Suivre) est décédé

14/09/11 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Le journaliste et éditeur de bandes dessinées est décédé ce mardi à Bruxelles à l'âge de 70 ans. Il notamment avait fondé le magazine (À Suivre) et lancé la carrière d'Hugo Pratt (Corto Maltese). Retour sur la carrière d'un grand monsieur de la BD.

Formé à la télévision du temps de l'ORTF et évincé du service public à la suite des mouvements de 68, très sensible à l'image sous toutes ses formes, Jean-Paul Mougin avait commencé à côtoyer la bande dessinée à la rédaction de l'hebdomadaire Pif Gadget, où il avait appris à connaître et apprécier les grandes signatures d'alors: Jean-Claude Forest, Paul Gillon, Nikita Mandryka, Gotlib...

Il y avait surtout joué un rôle décisif en lançant la carrière française de celui qui allait rester pour toujours son grand ami, Hugo Pratt. Quelques années plus tard, l'auteur de Corto, dont les albums avaient commencé à paraître chez Casterman, présentait à son tour Jean-Paul Mougin à son éditeur. Le projet d'(À Suivre) allait naître de cette rencontre. Lancé en janvier 1978 lors du cinquième Salon d'Angoulême, le magazine devait immédiatement créer la sensation dans le monde de la bande dessinée.

"L'identité éditoriale alors très originale imaginée par Jean-Paul Mougin pour ce nouveau titre - une bande dessinée exigeante et adulte en noir et blanc, aux ambitions littéraires affichées, dégagée des contraintes de format alors en vigueur partout - avait immédiatement trouvé un public enthousiaste, ainsi qu'une expression restée célèbre, formulée dans le premier éditorial de la nouvelle revue: "(À Suivre) sera l'irruption sauvage de la bande dessinée dans la littérature (...)"", ont rappelé ce mercredi les Éditions Casterman.

Le nombre des auteurs révélés ou consacrés par (À Suivre) ressemble fort à un répertoire des plus grandes signatures de la bande dessinée contemporaine. Pratt et Tardi bien sûr, mais aussi Schuiten et Peeters, Ted Benoît, Sokal, Manara, Loustal et Paringaux, Comès, Muñoz et Sampayo, Ferrandez, Rochette, Geluck, Boucq, Cabanes, Baru, plus tardivement de jeunes talents comme Nicolas de Crécy ou Nicolas Dumontheuil, et tant d'autres ont participé à l'aventure de ce magazine resté mythique dans la mémoire du public et de nombreux professionnels.

Jean-Paul Mougin avait choisi de se retirer dans les années 90 en même temps que s'achevait la trajectoire de son magazine, fin 1997. Vous retrouverez quelques-unes des couvertures qui ont fait l'histoire d'(À Suivre) dans le diaporama ci-dessus.

La BD est doublement en deuil aujourd'hui puisque Guy Chaillet, auteur-dessinateur de la série Vasco est également décédé ce mercredi à l'âge de 65 ans.

FocusVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires