James Meek - Le coeur par effraction

23/10/13 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Focus Vif

ROMAN | Marqués par la mort injuste d'un père militaire trop loyal, Rebecca est devenue une scientifique reconnue tandis que son frère Ritchie est une ex-rock-star reconvertie en producteur télé cynique.

James Meek - Le coeur par effraction

Quand Bec s'obstine à héberger un virus tropical pour mieux le dominer, Richie est plutôt du genre à parasiter tout ce qu'il touche. Car s'il aime le doux confort de son foyer, il a surtout besoin de tromper son épouse pour encore mieux le savourer. Le problème, c'est qu'à Londres les frasques d'un VIP avec une jeune fille de 15 ans, ça finit toujours par se savoir. Alors, quand Bec refuse d'épouser le patron d'un tabloïd rancunier, celui-ci n'hésite pas à faire chanter le frérot de rocker. Le deal: pas un mot sur cette sombre histoire contre un ragot bien juteux sur la vertueuse Rebecca. Au premier comme au deuxième abord, on nage en plein soap opéra nourri à l'air du temps (trash TV, presse à scandale) dans lequel James Meek prend beaucoup (trop) de temps à installer de nombreux personnages très clichés dans une saga qui aurait gagné à se montrer un poil plus mordante. Comme face à une série télé un peu longuette, on n'a qu'une envie: zapper ou secouer cette petite bande caricaturale confrontée aux affres de la vie. Amour, gloire et loyauté qu'on vous disait.

  • DE JAMES MEEK, ÉDITIONS MÉTAILIÉ, TRADUIT DE L'ANGLAIS (ÉCOSSE) PAR DAVID FAUQUEMBERG, 525 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires