Iznogoud, un vrai raté !

24/09/10 à 18:37 - Mise à jour à 18:37

Je veux être calife à la place du calife !

Cette phrase, les fans de BD ne sont pas prêts de l'oublier. Créé en 1962, le personnage de Goscinny a aussi inspiré le grand écran... bien que la version finale n'a rien à voir avec le grand projet de l'auteur à succès.

Iznogoud, un vrai raté !

Iznogoud, c'est un grand vizir buté et méchant qui n'a qu'une obsession, devenir calife. Le premier album paraît en 1966 mais à la mort de René Goscinny (en 1977), Tabary ne veut pas abandonner son héros. Il continue donc seul à publier les mésaventures d'Iznogoud.

Réalisé en 2005, le film Iznogoud de Patrick Braoudé est basé sur bande dessinée. L'infâme Iznogoud est incarné par Michaël Young alors que l'innocent calife est interprété par Jaques Villeret. Au départ, l'idée de transformer cette BD en film vient de Goscinny lui-même. Avec son comparse Pierre Tchernia, il envisagent alors Louis de Funès dans le rôle d'Iznogoud. Il va même jusqu'à écrire plusieurs scénarios et budgétiser le coût d'une telle production à la mode turque. Mais Goscinny décède trop tôt que pour concrétiser son grand projet.
C'est alors Patrick Braoudé qui reprendra son idée et adaptera la bande dessinée au cinéma.

Le film est un échec monumental, très mal vu des internautes. Il est d'ailleurs classé 47ème pire film de l'histoire du cinéma sur un site spécialisé (Allo-ciné). Et ce n'est pas tout... Les Bidets d'Or et les Gérard du Cinéma ont aussi visé ce film à sa sortie. Iznogoud a ramassé 4 Gérard (sur les 15 catégories) et 3 Bidets (sur 10). Les Gérard ne manqueront pas non plus d'ironie pour attribuer à cette adaptation le titre du pire film avec Jacques Villeret après la mort de Jacques Villeret...

Céline Sohier (Stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires