Intégrale Tom Carbone (tome 1)

25/10/12 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

HUMOUR | Honte aux éditeurs belges! L'indispensable intégrale Tom Carbone sort chez ces Français de Glénat, et c'est une ignominie.

DE CROMHEECKE ET LETZER, ÉDITIONS GLÉNAT, 200 PAGES. ****

Intégrale Tom Carbone (tome 1)

HUMOUR | Honte aux éditeurs belges! L'indispensable intégrale Tom Carbone sort chez ces Français de Glénat, et c'est une ignominie. Non pas que la série, née en 1985 dans Spirou, et riche d'à peine quelques albums, ne mérite pas sa seconde vie, que du contraire, alléluia. Mais que ce condensé d'humour typiquement belge voire essentiellement flamand ait dû s'exiler chez nos voisins latins, c'est à devenir fou! Fou, mais si possible joyeux, absurde et fantaisiste comme Tom Carbone et sa troupe de zinzins, qu'il s'agisse d'animaux de toutes sortes, de chevaliers s'évadant de son frigo ou d'aliens de la planète pop-king fans de saucisses TV. Un univers loufoque et débridé, qui s'amuse avec les codes de la BD franco-belge familiale et classique (le tonton qui raconte des belles histoires à son neveu, le voisin râleur, un quotidien fantasmé), débordant de couleurs et de bons mots, vraiment hilarant... mais qui n'a jamais tout à fait trouvé son public. Un mystère qui plombe de temps en temps la vie éditoriale de quelques perles comme celle-là. Or, si les premiers récits complets ont un peu vieilli et exhalent encore les années 80, l'ensemble retrouve vite son charme et ce côté farfelu que les esprits latins, justement, ont habituellement du mal à manier. Les auteurs du Plunk, Luc Cromheecke et Laurent Letzer, forment un inséparable duo à l'alchimie plus que parfaite: non-sense mais sens du gag pour l'un, fantaisie graphique et créatrice pour l'autre, ils cherchent depuis longtemps la clé du (grand) succès. Il serait donc temps que le (grand) public, encore lui, se réveille, ne fut-ce que pour jeter l'opprobre un peu plus encore sur les Dupuis, Lombard & Co qui laissent filer cette merveille. L'intégrale ne fera que deux tomes. On s'est compris, mieux vaut ne pas les rater.

Nos partenaires