Homicide: "La thématique, ce sont les flics, leur vie, leur travail et leur représentation du monde"

04/05/18 à 15:50 - Mise à jour à 15:50
Du Le Vif Focus du 26/04/18

Philippe Squarzoni poursuit l'adaptation du livre-enquête de David Simon, à l'origine de la série télé The Wire. Une somme et un travail immersif qui en font une des meilleures séries BD du moment.

Trois mois, trois albums et surtout plus de 400 planches (!) déjà que le Français Philippe Squarzoni suit à la trace, et au plus près, les flics de Baltimore, dans le Maryland. Dix-neuf flics exactement, soit la quasi-totalité de la brigade criminelle de la ville, chargés de résoudre autant que faire se peut les 240 meurtres qui auront lieu sur leur seul territoire, cette année-là, en 1988. Hier, un petit dealer poignardé. Aujourd'hui, une gamine retrouvée morte. Demain, un flic qui se sera pris deux balles dans le visage. Chaque fois, une ligne qui vient s'ajouter au tableau de leur bureau, en espérant pouvoir un jour l'effacer -un tableau devenu la véritable boussole de ce grand oeuvre qu'est Homicide, et la seule trace de rouge, avec le sang, que l'on trouve dans les pages et double pages monochromes ou bichromes de Philippe Squarzoni. " Parfois, je mets aussi une pointe de rouge sur ceux que les flics considèrent comme des supposés coupables, qu'ils le soient réellement ou non. C'est pr...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires