Hey!, un beau melting-pot

09/08/10 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Lancer un magazine comme Hey! en 2010, alors qu'on nous claironne le triomphe des tablettes numériques, faut être un peu fêlé.

Hey!, un beau melting-pot

© heyheyhey.fr

Justement, Anne et Julien, duo français qui mange à tous les râteliers (ils sont journalistes et DJ's, musiciens, activistes et commissaires d'expo), le sont un peu sur les bords. Raison pour laquelle ils ont accouché en mars de Hey! , revue trimestrielle ouverte à tous les vents, du tatouage aux jouets en passant par la BD, la photo ou les stickers. Et sert de repaire pour les artisans de la pop culture qui ont digéré les codes d'une époque qui brasse à tout va et enjambe les clôtures de la ségrégation esthétique. Pas ou peu de blabla, ce sont les images qui ont la parole. Et qui nous en font voir de toutes les couleurs.

Pour le 2e numéro sorti en juin, on navigue ainsi des fausses kitscheries d'un peintre chinois découvert sur un blog à un portfolio d'inédits du talentueux Mezzo en passant par les poupées monstres de Dave Cooper. Variété des styles, des techniques, des formats pour un almanach enchanteur et bigarré qui fera tourner la tête des curieux, des collectionneurs et -espérons-le- des propriétaires d'iPad...

Hey! est édité par Ankama et vendu en libraire.

L.R.

En savoir plus sur:

Nos partenaires