Hélène Frappat - Lady Hunt

09/10/13 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Focus Vif

ROMAN | Proche du Gothic Novel, Lady Hunt nous entraîne pour mieux nous perdre "dans la nuit qui rend aveugle, la nuit qui rend fou, la nuit qui fait perdre les repères, qui égare...".

Hélène Frappat - Lady Hunt

© DR

Laura Kern est un agent immobilier un peu particulier car elle a le don de déceler les maisons malades et les manoirs maléfiques. Réminiscences de scènes passées dans une vie antérieure ou dons divinatoires? Elle l'ignore. Mais quand, en visitant l'un de ces immeubles, un petit garçon vient à disparaître étrangement, Laura sait que la maison est hantée par des images de feu, de sang et de tourments liées à l'histoire familiale. Seraient-ce les premiers symptômes de la maladie héréditaire d'Huntington, une affection cérébrale dégénérative et incurable qui dissout le malade dans une autre dimension et dont son père a souffert jusqu'au suicide? Dans son combat contre les forces obscures, Laura lutte pour trouver la clé de l'énigme qui préservera sa soeur enceinte, elle aussi hantée par le mal paternel... Difficile parfois de suivre les traces que la narratrice disperse, ponctuées de manière récurrente par les vers funestes du célèbre poète britannique Tennyson. Mais l'écriture est onirique, et le roman, à la frontière de la folie et du rêve, proprement envoûtant. On en sort fasciné -voire complètement hypocondriaque.

  • LADY HUNT D'HÉLÈNE FRAPPAT, ÉDITIONS ACTES SUD, 318 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires