Haddon Hall

09/02/12 à 16:02 - Mise à jour à 16:02

ROCK | Il y a du Sfar dans le dessin de Néjib. Mais aussi quelque chose d'à la fois psychédélique, léger et anglais qui rappelle les films des Beatles grande époque.

HADDON HALL, DE NÉJIB, ÉDITIONS GALLIMARD. **

Haddon Hall

ROCK | Il y a du Sfar dans le dessin de Néjib. Mais aussi quelque chose d'à la fois psychédélique, léger et anglais qui rappelle les films des Beatles grande époque. Un style terriblement fluide, souvent en bichromie, par aplat de couleurs acidulées, afin d'évoquer la banlieue londonienne de la fin des sixties. Le point de vue adopté est celui d'une grande bâtisse un peu délabrée, entourée d'arbres, qui devient le berceau d'une naissance glam: celle de David Bowie. Le jeune homme apparaît au bout de plusieurs années de galère, au bras d'Angie, son épouse américaine. A Haddon Hall, il y a de la place pour tous les projets de David -trop de projets, pointera Marc Bolan, son futur rival dans le coeur des charts avec son groupe T-Rex. Assez de place, en tout cas, pour les potes et musiciens, les fêtes et le frère schizophrène. En 144 pages, Néjib illustre LA période de Bowie qui engendrera toutes les autres. Sa découverte d'Iggy Pop, le travail avec le producteur américain Tony Visconti, la rivalité avec Bolan donc, mais aussi l'éveil du génie marketing avec son manager Tony DeFries... L'auteur brosse large et d'un coup de pinceau quasi liquide, qui fait avaler le tout en une longue gorgée. Presque trop fluide: on se demande si le sujet n'aurait pas mérité un travail plus profond sur le parcours intérieur de Bowie, Haddon Hall comme chrysalide, et la fonction d'Angie, évacuée sans doute un peu rapidement du tableau. Bref, on reste extérieur à l'histoire, et l'on ne peut s'empêcher d'imaginer un véritable travail d'auteur sur un tel sujet. Un travail à la hauteur de son sujet, en somme. Plus torturé, déjanté, bigger than life que cette simple -et belle, néanmoins- histoire d'une métamorphose. Dommage.

V.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires