Expo Tillieux : le " Audiard de la BD "

25/02/11 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

" César et Ernestine ", personnages de Maurice Tillieux, sont mis à l'honneur à la Galerie des Petits Papiers, à Bruxelles, jusqu'au 2 avril 2011. Une bonne occasion de (re)découvrir une partie du travail de ce grand dessinateur et scénariste belge, père de Gil Jourdan.

Expo Tillieux : le " Audiard de la BD "

© Belga

Aujourd'hui encore, le nom de Maurice Tillieux reste très évocateur pour bon nombre d'adeptes de bandes dessinées. Dessinateur et scénariste hors pair, c'était un véritable autodidacte. Loin de vouloir entreprendre de grandes études, il se destine initialement à un avenir dans la marine marchande. Cependant, l'invasion allemande le prive de toute perspective de carrière. Il se met alors à écrire des romans policiers et à dessiner des planches de B.D, s'inspirant de l'univers des comics américains.

Tillieux a tour à tour travaillé avec le Studio Guy, les magazines Bimbo et Jeep, le magazine Spirou et la rédaction d'Héroic Albums où il donne naissance à Félix, un de ses personnages les plus connus. En 1956, il crée Marc Jaguar et le célèbre détective Gil Jourdan, cousin germain de Félix qui deviendra son héros le plus marquant. De plus en plus populaire, il collabore ensuite avec le magazine belge Moustique, puis Pilote.

Le scénariste hors pair

Dupuis fait appel à lui au courant des années 60 pour ses talents de scénariste. Petit à petit il délaisse le dessin pour ne se consacrer qu'à l'écriture de scénarii. C'est au dessinateur Gos qu'il confie la réalisation graphique de Gil Jourdan. En 1978, alors que Tillieux revient du festival d'Angoulême, il se tue dans un accident de la route.

Populaire et bon vivant

" C'était un bon vivant. Il est nécessaire de garder un côté petit enfant pour écrire ce genre d'histoires " nous confie Alain Daussin, beau-fils de Maurice Tillieux. " La première fois que je l'ai rencontré, je ne savais pas vraiment à quel point il était populaire, c'est en me rendant à une de ses séances de dédicaces que j'ai vraiment pu voir à quel point les gens le connaissaient et appréciaient son travail ", poursuit Daussin.

Le challenge du gag

Quand on demande à Laure Daussin, la petite-fille de Maurice Tillieux, l'oeuvre qu'elle conseillerait au curieux qui souhaiterait découvrir le scénariste, c'est sans la moindre hésitation qu'elle nous répond " Gil Jourdan " et " César et Ernestine " ! " C'est indémodable. Gil Jourdan est l'oeuvre qui rassemble le plus les qualités de scénariste de mon grand-père. L'humour, le souci du détail et du scénario, tout cela avait énormément d'importance pour lui. " César et Ernestine, c'était le réel challenge du gag. Faire rire le lecteur en une seule planche ".

Ghizlaine Chérif et Jules Monnier

Nos partenaires