Des écrivains pour sauver la ville-fantôme de Detroit

27/12/13 à 17:05 - Mise à jour à 17:19

Source: Le Monde

Pour tenter de donner une seconde vie à la ville du Michigan, une association offre des maisons remises à neuf aux écrivains désireux de s'y installer.

Des écrivains pour sauver la ville-fantôme de Detroit

Photo extraite du livre "The Ruins of Detroit". © Yves Marchand et Romain Meffre

Detroit, Michigan. Berceau de la Motown, la Motor City était surtout jadis l'étendard de l'automobile triomphante au début du 20e siècle. Sauf que depuis 60 ans, le déclin économique aidant, la ville s'est vidée petit à petit de ses habitants, laissant place à la criminalité. Et aujourd'hui, pas moins de 78.000 habitations se retrouvent à l'état de ruine (voir à ce sujet notre diaporama Detroit en ruines).

Alors, pour tenter de dynamiser la ville et donner une nouvelle vie à ses quartiers délabrés, Write-A-House décide d'y faire venir des écrivains. Et pas n'importe comment. Sous le couvert d'un projet en crowdfunding, l'association littéraire fondée par le romancier Toby Barlow s'occupe de remettre à neuf des maisons abandonnées. Et les offre aux écrivains désireux d'écrire dans la ville, sur la ville. "C'est comme une résidence d'écrivain, explique une bénévole dans une vidéo de présentation sur le site de financement participatif Indiegogo, sauf que les écrivains gardent la maison pour toujours."

À l'heure actuelle, Write-A-House a déjà mis la main sur trois maisons à rénover, pour la somme ridicule de 2000$, et compte lever entre 50.000 et 60.000$ en crowdfunding pour remettre celles-ci à neuf. Une fois l'étape de rénovation achevée, "n'importe quel écrivain recherchant une nouvelle maison et une nouvelle inspiration peut postuler", annonce l'association. Qu'il écrive de la fiction, soit journaliste ou poète, peu importe, Detroit serait une source parfaite d'inspiration: "Les écrivains peuvent profiter de toutes les histoires et des avantages de cette ville, mais aussi d'un mode de vie abordable, explique Toby Barlow, installé à Detroit depuis 7 ans. Vivre dans ces villes abandonnées est une très belle occasion."

Les candidatures pour occuper la première maison seront ouvertes au printemps 2014.

(via Big Browser)

En savoir plus sur:

Nos partenaires