David Snug pète une case et se lâche sur l'industrie musicale

02/03/17 à 09:00 - Mise à jour à 16/08/17 à 14:01
Du LeVif Focus du 24/02/17

Guillaume Cardin fait le buzz sur les réseaux sociaux avec les avis tranchés de son alter ego de papier, David Snug, sur l'industrie musicale. Who's Who.

En sortant sa première bande dessinée en 2008, il aurait pu signer Guillaume Cardin. Le dessinateur lui préfère pourtant dans un premier temps "Snug" -en référence à l'obscur groupe de dancecore Dr. Snuggle et MC Jacqueline, dont il faisait partie. Mais Snug tout seul, "ça faisait trop BD belge, genre Roba ou Peyo". Comme il n'est pas belge mais français, qu'il vient de découvrir que "snug" signifie "douillet" en anglais et qu'un judoka devenu homme politique lui semble un bel exemple de réussite, il devient David Snug sur papier. C'est bien, ça fait américain. Comme "Robert Crumb" ou "Joe Matt". Ça lui ouvre une double vie comme les héros, mais plus zéro que super, à l'image du personnage en collant rouge de Philippe Valette, Georges Clooney -pas l'acteur, le personnage de BD- vulgaire de pied en cape. Sauf que le costume de David Snug, c'est un éternel bonnet vissé sur le crâne, des bras ballants et une mine renfrognée. Et ça lui va très bien.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires