Chronique livre: Toine Heijmans - En mer

21/11/13 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Focus Vif

ROMAN | Si vous aimez frissonner, si la mer vous fascine, lâchez les amarres et laissez-vous porter par ce roman aux embruns tragiques. La tension y est insoutenable.

Chronique livre: Toine Heijmans - En mer

L'auteur, par un procédé narratif à retardement, scotche son lecteur au mât de son siège. Et de devenir progressivement fou, comme l'est devenu Donald, l'antihéros de En mer. La quarantaine, marié et père d'une fillette de 7 ans, Donald est en phase de burn out. Il s'est donné corps et âme à son boulot qui ne lui a jamais rendu la monnaie de sa sueur. Aussi prétend-il avoir reçu un congé de trois mois destiné à faire le vide avant la restructuration de l'entreprise. Il décide alors de naviguer en solitaire dans le but de se reconstruire et de remettre en question son rôle de père et d'époux. Mais la mer est sournoise. La solitude profonde face à cette immensité, l'absence totale de communication, l'épuisement en ont rendu fous plus d'un. Heureusement Maria, sa petite fille, doit venir le rejoindre sur le bateau pour qu'ensemble ils parcourent la dernière étape de son périple qui relie le Danemark aux Pays-Bas. Tout aurait dû se dérouler harmonieusement mais par une nuit d'orage, de manière inexplicable, Maria disparaît du voilier. Que faire? Comment l'avouer à son épouse, si réticente à laisser partir l'enfant? Surgissent alors les images délirantes d'un homme déséquilibré qui aimait trop la mer et ne parvient plus à se situer dans la réalité. Racontée avec une intensité à la limite du supportable, l'histoire ne pouvait qu'être adaptée au cinéma. Elle le sera à la fin de cette année. Que ceux qui ont le pied marin embarquent mais sachez que la houle disloque les esprits!

  • DE TOINE HEIJMANS, ÉDITIONS CHRISTIAN BOURGOIS, TRADUIT DU NÉERLANDAIS PAR DANIELLE OSMAN, 155 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires