Chronique livre: Stéphane Ronchewski - Pour Invalides changer à Opéra

18/12/13 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Focus Vif

ROMAN | Voilà un écrivain qui te balance des petites histoires du quotidien, comme ça, mine de rien, et qui en fait des pépites.

Chronique livre: Stéphane Ronchewski - Pour Invalides changer à Opéra

Quand on vit à Paris, on constate vite que la plupart des Français sont de gros râleurs, jamais contents. Mais le narrateur, contrôleur de la RATP en formation, est une bonne nature qui apprécie les petits bonheurs du jour, comme de manger des huîtres le matin, à la Gare du Nord. Pour lui, c'est Belle île en mer... Tout l'enchante, même ce qui paraît chiant, comme prendre le métro. Son chef lui reproche d'avoir le cynisme des gens qui puent le fric. Le bonheur est souvent une chose suspecte, difficile à comprendre pour certains. Mais notre joyeux ami s'en fiche. Pour lui, l'existence est un tas de sucre dans lequel il aime se vautrer. Il y a quelques perles émaillées par-ci, par-là: "Ne faites pas de rêves médiocres, ce sont les plus difficiles à réaliser." Pourtant, notre ami n'est pas un imbécile heureux. Il sait très bien que tout a une fin. C'est pour ça qu'il n'est pas du genre à déguster par petites gorgées: la vie, il la boit goulûment et sans chichis. Savoureux et écrit dans une verve pétillante! Premier roman hyper réussi! A avaler tout cru...

  • DE STÉPHANE RONCHEWSKI, ÉDITIONS DE LA MARTINIÈRE, 208 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires