Chronique livre: Peter May - Scène de crime virtuelle

08/01/14 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Focus Vif

POLAR | Votre vie sur cette planète ne vous plaît pas? Marre des soucis quotidiens? Pas de problème, allez rejoindre Michaël Kapinsky sur une île de rêve virtuelle où des milliers de personnes vivent en parallèle dans un univers de liberté totale, apparemment bien plus attrayant que le monde réel.

Chronique livre: Peter May - Scène de crime virtuelle

Kapinsky n'a plus le moral depuis la mort de sa femme. Criblé de dettes, il a dû reprendre son job de photographe scientifique pour la police. C'est sur une scène de crime qu'il découvre un curieux logo bleu, figé sur l'écran d'ordi de la victime, abattue de trois balles. Ce logo est celui de Second Life -l'ancêtre de Facebook, porte virtuelle donnant accès à une nouvelle vie promettant tous les espoirs. Suivant les conseils de sa psy qui y vit des expériences exaltantes, Kapinsky décide d'entrer dans ce monde merveilleux, en tant que détective privé, sous le nouveau nom de Chas. Mais attention aux miroirs aux alouettes... Car ce paradis va se transformer en cauchemar. Un thriller haletant et original où on sent que l'auteur a exploité à fond son sujet, ayant lui-même été détective sur Second Life. Un roman qui nous met face à l'immense solitude et au désarroi dans lequel nous plonge la société actuelle.

  • DE PETER MAY, ÉDITIONS ROUERGUE NOIR, TRADUIT DE L'ANGLAIS PAR JEAN-RENÉ DASTUGUE, 336 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires