Chronique livre: Forrest Carter - Josey Wales hors-la-loi

06/11/13 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Focus Vif

ROMAN | Paru en 1973, Josey Wales hors-la-loi avait tout pour plaire à Clint Eastwood, qui s'empare illico des droits pour réaliser le film du même nom en 1976.

Chronique livre: Forrest Carter - Josey Wales hors-la-loi

A l'époque, le premier épisode de Dirty Harry a fait quelques vagues et l'acteur traîne un début d'image réactionnaire pas très raccord: un livre -excellent au demeurant- qui prône le "vivre ensemble" dans un pays décimé par la guerre civile et les haines raciales, voilà qui tombe donc plutôt bien. C'est sans compter sur la personnalité trouble de son auteur: ségrégationniste convaincu et proche du Klan, Forrest Carter ne manque pas une occasion de faire une sortie ouvertement raciste dans les 60's... De cette ambivalence naît une histoire commune mais riche de sens: Wales est un honnête montagnard marqué au fer rouge par l'assassinat de sa famille par des irréguliers nordistes. Il devient un redoutable hors-la-loi aux affinités sudistes et est surtout assoiffé de vengeance. En cavale vers le Mexique en compagnie de deux Indiens, il ne craint rien ni personne. A travers la reconstruction de Wales et en n'oubliant pas de jouer le jeu du roman d'aventure, Carter nous plonge au coeur des débuts chaotiques des Etats-Unis tout en réglant ses comptes avec toute autorité qu'il juge incapable de gérer un pays en miettes. Aussi captivant qu'efficace.

  • ROMAN DE FORREST CARTER, ÉDITIONS PASSAGE DU NORD-OUEST, TRADUIT DE L'ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR JEAN GUILOINEAU, 216 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires