Chronique livre: Camilla Ceder - Mémoire gelées

13/11/13 à 16:56 - Mise à jour à 16:57

Source: Focus Vif

POCHE | Un matin d'hiver, la journaliste Seja est réveillée par le coup de fil d'un voisin qui lui dit avoir découvert le corps d'un garagiste, à moitié écrasé par une bagnole.

Chronique livre: Camilla Ceder - Mémoire gelées

© 10/18

Les indices sont minces et l'affaire se corse lorsqu'une autre victime est retrouvée morte dans des circonstances similaires. Certaines caractéristiques de ce meurtre rappellent à Seja une jeune fille qu'elle a connue douze ans plus tôt. Mais elle préfère ne pas en parler à l'inspecteur Christian Tell, chargé de résoudre ce crime, et au charme duquel elle n'est pas insensible... Y a-t-il un lien entre ces meurtres? Un polar suédois pure souche avec une intrigue bien construite, servie par des personnages consistants et sur fond de problèmes de société -manque d'effectifs et de moyens de la police, solitude des jeunes... Un chassé-croisé entre le présent et le passé qui, grâce aux histoires de coeur, nous apporte quelques éclaircies au milieu de la nuit. Un bon premier polar, à la trame classique et à l'écriture simple, accrocheuse, mais sans grande surprises, sur le thème du passé qui finit toujours par nous rattraper pour nous flanquer une baffe.

Chronique livre: Camilla Ceder - Mémoire gelées

© 10/18

  • Poche de Camilla Ceder, ÉDITIONS 10/18, Traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud, 400 PAGES.

En savoir plus sur:

Nos partenaires