CBBD, waar Vlamingen thuis zijn

19/10/17 à 11:50 - Mise à jour à 11:50
Du LeVif Focus du 13/10/17

La "nouvelle BD flamande" a pris ses quartiers au Centre Belge de la Bande Dessinée. Soit une vingtaine d'auteurs, tous différents, mais tous passés par la même école, et tous soutenus par le même Fonds.

La bande dessinée flamande n'est décidément plus ce qu'elle était. Pendant des décennies, et jusqu'à la fin du XXe siècle, la BD néerlandaise et produite en Flandre était surtout connue pour ses séries prépubliées dans la presse, à la fois très commerciales et destinées à un public surtout régional: ainsi de Bob et Bobette, Jommeke ou du célèbre Néron, dont le Bruxellois Marc Sleen réalisa pas moins de 200 albums en un peu plus d'un demi-siècle -Dirk Stallaert a depuis pris le relais. Une BD toujours vivace, populaire voire "popu", mais difficile à exporter. Tout le contraire de la production de la vingtaine d'auteurs choisis par le Centre Belge de la Bande Dessinée (CBBD) et le Fonds Flamand des Lettres pour représenter cette "nouvelle BD" et qui n'a plus grand-chose à voir avec l'ancienne. La preuve: cette large rétrospective collective et flamande ne s'est pas installée au Musée Marc Sleen, pourtant situé juste en face du CBBD, dans cette rue des Sables où le dessinateur est né. Et qu'on ne s'y trompe pas non plus, cette BD fla...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos