Caroline De Mulder et Chantal Deltenre récompensées par le prix Rossel

01/12/10 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Le prix Rossel 2010 a été décerné à Caroline De Mulder pour son premier roman, Ego Tango. Le Prix Rossel des jeunes va à Chantal Deltenre pour La Maison de l'âme.

Caroline De Mulder et Chantal Deltenre récompensées par le prix Rossel

Caroline De Mulder voit son premier roman, Ego Tango, déjà récompensé. Yvon Toussaint et son Assassinat d'Yvon Toussaint n'est pas passé loin du trophée avec seulement trois voix d'écart. L'ancien rédacteur en chef du Soir partait pourtant favori des candidats en lice pour le prix. Mais c'est la chargée de cours de 34 ans qui lui souffle la récompense. Et pas le temps de se reposer sur ses lauriers, elle prépare déjà un nouvel essai pour 2011, le Faust Amoureux.
Dans Ego Tango, l'héroïne fait du Tango sa passion, même son mode de vie. On assiste à un chassé-croisé amoureux entre quatre personnages. Leurs rapports s'expriment comme dans la danse, j'avance - tu recules. Et le roman ne s'arrête pas à cette histoire d'amour, il se prolonge dans une intrigue policière quand une danseuse et son amant disparaissent.

La Maison de l'âme est le deuxième roman récompensé par le Prix Rossel, catégorie jeunes cette fois. Une journaliste parisienne va découvrir un rituel roumain, la maison de l'âme, dans une histoire remplie d'émotion. Chantal Deltenre est une ethnologue, passionnée de la Roumanie. En 2003, elle a déjà reçu le prix Muno pour son premier roman La plus que mère.

Chaque année depuis sa création en 1938, un jury composé de treize membres (dont 5 écrivains cette année) remet la fameuse récompense. Evènement majeur de la vie littéraire belge, il récompense le meilleur roman ou recueil de nouvelles avec un prix de 5000 ¤ et une lithographie de Royer.

Céline Sohier (Stg)

Nos partenaires