Brolcast: rencontre avec Gary Victor, écrivain haïtien totalement culte

16/06/17 à 08:44 - Mise à jour à 08:45

Gary Victor, grand écrivain haïtien totalement culte et souvent éclipsé par Dany Laferrière, plus connu sous nos contrées et donc plus vendeur, était dernièrement à Bruxelles. DJ Kwak est allé à sa rencontre. Focus Brolcast en solo et en extérieur.

Brolcast: rencontre avec Gary Victor, écrivain haïtien totalement culte

Gary Victor © DR

Salut, c'est Serge. "Gary Victor est chaud pour nous parler", m'a texté Kwak, qui devait lui-même faire à peu près 250 degrés quand il m'a envoyé ce message. Gary Victor est l'un des romanciers favoris de Philippe et il y a quelques années, il m'a offert La Piste aux sortilèges, parce qu'il fallait que je "lise ça, fieu". Je l'ai lu. Magie, complots de la CIA, soubresauts politiques... C'était touffu, on va dire. Probablement génial, aussi. En fait, j'y ai rien compris.

Pour rappel, Kwak est d'origine haïtienne. Il connaît relativement bien l'histoire, les drames, le rhum du pays et a vécu quelques événements vaguement surnaturels en rapport avec le vaudou. Moi pas. Jusqu'il y a quelques jours, je pensais qu'Haïti avait une frontière commune avec Cuba et tout ce que je connais du vaudou, je le dois à The Serpent & The Rainbow, ce vieux Wes Craven où Bill Pullman se fait clouer les roustons sur une chaise. Tout ça pour dire que j'étais nettement moins chaud que lui à l'idée de rencontrer Gary Victor. Qui n'a pas écrit qu'une flopée de bouquins mais aussi des articles, des séries télé à l'eau rose et des dramatiques radiophoniques, qui a été journaliste, éditorialiste et aussi ingénieur agronome. Et a tâté de la politique. Détail qui a son importance: la rencontre devait se faire quelques heures plus tard, plutôt à l'arrache, ne laissant donc pas le temps nécessaire pour me préparer.

Philippe et moi, on a fait nos divas, chacun à notre façon. Lui ne voulait pas y aller seul, le boulomètre un peu en surchauffe à l'idée de rencontrer l'une de ses idoles, haha. Moi, je me voyais mal ingurgiter l'histoire d'Haïti et une bio de Gary Victor en moins de temps qu'il me faut pour vider une bouteille de rhum blanc. Je me souviens avoir dit "C'est comme si je devais rencontrer Haruki Murakami en ne connaissant du Japon qu'Hiroshima et les sushis" et "Mais putain Philippe, si je t'emmenais parler à JG Ballard de new-wave et de gentrification, tu le sentirais, toi?" Ayant répondu "non", Kwak y est donc allé seul. Et ça s'est bien passé. Ladies and gentlemen, Focus Brolcast is proud to present you Mister Gary Victor! (SC, PC)

Le podcast est également disponible en téléchargement sur Podomatic et iTunes.

Nos partenaires