BD: Fabcaro, l'homme du moment

24/09/15 à 15:57 - Mise à jour à 16:17

Source: Focus Vif

Le scénariste et dessinateur Fabcaro multiplie les sorties, les éditeurs et les livres drôles. Avec Zai Zaï Zaï Zaï comme nouvelle pièce absurde et maîtresse.

BD: Fabcaro, l'homme du moment

Fabcaro © Dargaud/DR

BD: Fabcaro, l'homme du moment
Salaud de Fabcaro. A cause de lui, et du titre de l'un de ses derniers albums, nous sommes sans doute des centaines, voire des milliers désormais, à fredonner malgré nous du Joe Dassin sans pouvoir nous en défaire. Une tare, mais le prix à payer pour s'offrir, les yeux fermés, l'un des albums les plus drôles de l'année. Des plus décalés, aussi: dans Zaï Zaï Zaï Zaï, un auteur de BD commet l'erreur de se rendre en grande surface sans sa carte de fidélité. Un acte d'une incroyable anarchie doublé d'incivisme, qu'il va désormais payer très cher: après s'être défendu avec un poireau et avoir évité la roulade arrière du vigile, notre homme se lance dans un road-movie complètement absurde, qui mettra la France en émoi, et les questions existentielles autour de la bande dessinée et, l'air de rien, du vivre ensemble au centre de sa cavale. Mais que ce rebelle se prépare au pire; il risque bel et bien d'être condamné à la pire des sentences, chanter du Joe Dassin dans un karaoké (d'où le titre). Dit comme ça, le scénario de ce Zaï Zaï Zaï Zaï s'annonce amusant; il se révèle à pisser de rire une fois mis en dessin par le même Fabcaro, jouant sur le décalage de ton entre les dialogues, l'absurdité du propos et les dessins faussement premier degré. Le tout rappelle tout ce qu'on avait aimé dans son Carnet du Pérou, déjà chez 6 Pieds, notre album de l'année 2013 -un faux et hilarant carnet de voyage réalisé depuis son canapé.

Du très bon mauvais esprit

Les amateurs de bande dessinée dite alternative ou indé ne s'y sont pas trompés, puisque paru en juin dernier, ce Zaï ressort aujourd'hui à l'occasion d'un troisième retirage et d'une nouvelle distribution, devenant sans doute et à nouveau l'un des blockbusters de l'année de ce "petit" éditeur exigeant mais qui n'a pas oublié d'être drôle. A peu près comme Vide Cocagne, qui vient, lui, de publier Talk Show, autre oeuvre gaguesque et en solo de Fabcaro, dans laquelle il s'en prend, cette fois dans un style plus criard, aux invités de tout poil des plateaux télé. Des gags en demi-pages publiés à l'origine sur la plateforme Mauvais Esprit, comme son ParapléJack effectivement du meilleur goût. Mais qu'on ne s'y trompe pas, Fabcaro n'est pas devenu l'indé le plus drôle de sa génération; les éditeurs "mainstream" commencent aussi à se l'arracher. Fabrice Caro de son vrai nom est, depuis deux albums -le prochain sort début octobre-, le nouveau scénariste du très français Achille Talon, inventé il y a longtemps par Greg. Une énième renaissance où son sens des dialogues fait merveille, dans un genre plus codé et familial, pas moins loufoque.

ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ, DE FABCARO, ÉDITIONS 6 PIEDS SOUS TERRE, 72 PAGES. ****

TALK SHOW, DE FABCARO, ÉDITIONS VIDE COCAGNE, 56 PAGES. ***

ACHILE TALON A SU RESTER SIMPLE (TOME 2), DE FABCARO ET SERGE CARRÈRE, ÉDITIONS DARGAUD, 48 PAGES. ***

En savoir plus sur:

Nos partenaires