BD aux enchères: un marché pied au plancher

13/06/18 à 10:31 - Mise à jour à 10:31
Du Le Vif/L'Express du 07/06/18

Le géant américain des ventes aux enchères BD vient de se lancer sur le marché européen. Un premier test de taille qui en dit long sur l'évolution du marché de l'art dessiné: fulgurante, mais pas miraculeuse.

Pour les amateurs de bande dessinée et collectionneurs de planches originales, il y en avait pour tous les goûts et (presque) toutes les bourses, le 2 juin à Dallas, au Texas, mais aussi aux Pays-Bas, et en fait dans le monde entier via le système de ventes aux enchères très performant, à la fois in situ et en ligne, de l'américain Heritage Auctions : le numéro 1 mondial des ventes aux enchères de BD proposait en effet près de 300 pièces à la vente. Comme d'habitude, ce spécialiste des collective arts - en opposition toute anglo-saxonne aux Fine Arts - mettait en vente des originaux de Schultz, Carl Barks ou Will Eisner, des dessins d'animation Disney ou une sélection de comic books historiques et en parfait état. Mais, pour la première fois, il proposait aussi une sélection baptisée "European Comic Art", soit des dessins et planches originales des plus fameux représentants des écoles franco-belges et européennes: Schuiten, Moebius, Jijé, Mézières, Bilal, Blutch, Druillet, Cosey, Manara, Hugo Pratt... Avec, comme cerise sur le gâteau, et incontournable clé pour passer la porte de ce nouveau marché américain et mondial : une planche originale à l'encre de chine de Tintin avec, fait rare, sa planche crayonnée, issues de l'album Coke en stock et réalisées en 1957 par Hergé.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires