Batman: un long Halloween

10/11/11 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

COMICS | S'il ne fallait posséder qu'un Batman dans sa bibliothèque, ce serait sans doute celui-là. Une expérience graphiquement étourdissante qui a été l'une des sources d'inspiration déterminantes pour le formidable Dark Knight de Christopher Nolan.

Batman: un long Halloween

BATMAN: UN LONG HALLOWEEN, DE JEPH LOEB ET TIM SALE, ÉDITIONS PANINI COMICS, 392 PAGES. *****

COMICS | S'il ne fallait posséder qu'un Batman dans sa bibliothèque, ce serait sans doute celui-là. Parue sous la forme de 13 fascicules entre 1996 et 1997 et construite comme un roman noir, cette histoire au long cours fait suite -tout en se suffisant à elle-même- aux fameux Year One, Year Two et Full Circle, et lance le héros créé par Bob Kane sur la piste d'un mystérieux assassin, Holiday, qui tue les jours de fête. De quoi éclipser les anciens coups d'éclat de L'Homme Calendrier, qui viendra en aide à Batman du fond de sa cellule tandis que les pires créatures de Gotham City rôdent à l'extérieur -Catwoman, Le Joker, L'Epouvantail, Poison Ivy, Le Chapelier Fou: ils sont tous de la partie. Moins onéreuse que la DC Absolute sortie il y a 2 ans (on s'en tire ici pour 30 euros, l'objet les valant largement), cette version DC Deluxe rend pleinement justice au Long Halloween de Loeb et Sale. Une expérience graphiquement étourdissante qui a été l'une des sources d'inspiration déterminantes pour le formidable Dark Knight de Christopher Nolan, ce dont il témoigne, en compagnie de son scénariste David S. Goyer, dans un stimulant dialogue en introduction. Un must.

N.C.

En savoir plus sur:

Nos partenaires