Après Tintin au pays des Soviets, Les Idées noires de Franquin enfin colorisées!

20/02/17 à 10:51 - Mise à jour à 10:54

Troll BD de l'année. Frédéric Jannin, avec la complicité d'Isabelle Franquin, nous fait le coup du 1er avril avant l'heure et promet de mettre de la couleur dans l'album le plus noir de la BD franco-belge.

Après Tintin au pays des Soviets, Les Idées noires de Franquin enfin colorisées!

© capture d'écran Facebook

La colorisation de Tintin au pays des Soviets a fait couler beaucoup d'encre dans le petit monde de la bande dessinée. Si bien, par exemple, qu'Étienne Pollet, l'ancien éditeur des collections Hergé, avait tenu -en toute indépendance- à préciser le point de vue d'Hergé sur la question. Du côté de chez Fred Jannin, on s'est dit que l'occasion était trop belle pour ne pas en profiter pour se payer une bonne tranche de rire, en promettant la colorisation la plus absurde imaginable, à savoir celle du chef-d'oeuvre de noirceur de Franquin, Les Idées noires.

"Coloriser Les Idées noires? L'idée m'en est venue en me remémorant mon père", ironise Isabelle Franquin dans une vidéo publiée sur la page Facebook de Jannin et nous. Alors que Fluide Glacial vient de fêter les 40 ans du classique avec une réédition collector, l'annonce fait sourire instantanément. "Parfois, il prenait Les Idées noires, ouvrait l'album et poussait un grand soupir, poursuit la fille et légataire universelle d'André Franquin. Il levait les yeux au ciel et nous prenait à témoin, en nous confiant que tout ce noir l'attristait énormément. Il prenait parfois ses pinceaux, et à même la page, rajoutait un peu de rose par-ci, un peu de mauve par-là. Je le voyais sourire... C'est pour cela que j'ai pris la décision de donner des couleurs à cette oeuvre rare. Et ainsi, respecter le souhait caché de mon père."

Si Frédéric Jannin et Isabelle Franquin, très proches, ont bel et bien entrepris récemment de recoloriser Spirou et Gaston ("une décision bienvenue en raison de la manière erratique dont elles avaient été faites, sans véritable contrôle de l'auteur", comme le souligne ActuaBD), tout ceci n'est évidemment qu'une vaste blague. Charles Berberian himself semble pourtant mordu à l'hameçon, commentant la vidéo d'un bref "WTF?". Mais pour couper court à toute hésitation, Jannin précise qu'il "ne voulait pas trop s'éloigner de l'actu Hergé et le 1er avril l'aurait rendu trop évident... J'ai bon!" Et nous, on jubile.

Nos partenaires