Amazon remonte ses prix après avoir enterré la concurrence

09/07/13 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

La situation de monopole obtenue par Amazon ces dernières années inquiète éditeurs et écrivains aux Etats-Unis. Le géant pourrait décider d'augmenter ses prix, au détriment des auteurs les moins vendus.

Amazon remonte ses prix après avoir enterré la concurrence

L'enquête du New York Times révèle que le prix de plusieurs ouvrages vendus sur Amazon a été augmenté. Parfois de 30%. Prémices d'une généralisation? © REUTERS/Leonhard Foeger

Dumping. Première étape: enterrer la concurrence en vendant à perte. Deuxième étape: profiter de son monopole et remonter les prix pour rembourser ses pertes passées. Serait-ce la stratégie qu'Amazon met en place avec la vente des livres? C'est la question que se pose le New York Times, qui cite les plaintes de nombreux "écrivains, éditeurs et universitaires" américains.

Parmi eux, Jim Hollock, auteur de Born to Lose, qui, malgré des ventes qui chutent, a vu le prix de son ouvrage augmenter d'un tiers depuis sa sortie (en 2011). "J'ai appelé Amazon plusieurs fois pour leur demander la raison de cette augmentation, mais n'ai jamais reçu une explication claire", explique-t-il. La maison d'édition University Nebraska Press constate elle aussi une hausse des prix, notamment sur une bibliographie de Jim Harrisson, vendue 43,87 dollars il y a quatre ans et 59,87 aujourd'hui (de 34 à 47 euros environ). D'autres encore remarquent une baisse des promotions et autres rabais, parfois de moitié.

L'aide du procès Apple

Une situation qui inquiète, d'autant qu'Amazon est devenu le principal vendeur de livres aux Etats-Unis. "Environ un quart des livres imprimés sont vendus par Amazon", rapporte le New York Times. Une position obtenue grâce à la mise en place de prix imbattables pendant des années (et toujours aujourd'hui) et parce que le géant de la vente en ligne "ne s'est jamais vraiment préoccupé de faire des bénéfices", relève le quotidien américain. Résultat, Amazon a écrasé la concurrence et s'est assuré un quasi-monopole. Sans oublier que le site de vente en ligne a été particulièrement aidé par le procès mené par le Departement of Justice contre Apple et les principaux éditeurs du pays, accusés d'avoir réévalué à la hausse le prix des livres... pour tenter de concurrencer Amazon!

Pour l'instant, il ne faut pas non plus l'oublier, une grande partie des livres sur le site de e-commerce bénéficie de prix très attractifs. Sauf que l'entreprise américaine a maintenant les coudées franches pour les relever. Pourquoi se priverait-elle?

Victor Garcia

(source)

En savoir plus sur:

Nos partenaires