Alexandre Postel remporte le Goncourt du premier roman

05/03/13 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Le Goncourt du premier roman a été remporté ce mardi par Alexandre Postel, avec Un homme effacé.

Alexandre Postel remporte le Goncourt du premier roman

© Catherine Hélie/Gallimard

À seulement trente ans, Alexandre Postel vient de remporter le prix Goncourt du premier roman, à sept voix sur dix. Cet auteur de trente ans enseigne la littérature française à Paris. Son écrit, Un homme effacé a, en plus d'avoir été remarqué par l'Académie Goncourt, gagné le prix Landernau de la découverte.

L'histoire est celle de Damien North, un professeur de philosophie veuf. L'homme mène une vie solitaire et monotone, jusqu'au jour où il se retrouve accusé d'avoir téléchargé des images provenant d'un réseau pédophile. L'affaire fait scandale, d'autant que Damien est le petit fils d'un célèbre politicien du pays. L'inculpé clame son innocence, mais chacun se souvient d'un geste ou d'une parole qui l'accable... L'engrenage est en marche. Sous les masques affables de la convention sociale se cachent des visages jaloux, et avides de nuisance. "Le style glacial, imprégné d'un humour distant, évite toute compassion et tout sentimentalisme, restituant très efficacement la solitude effrayante du personnage", fait valoir Gallimard.

Alexandre Postel a remporté le prix face à quatre autres candidats: Sebastien Menestrier, avec Pendant les combats (Gallimard), Sylvie Bocqui, pour Une saison (Arléa), Sophie Koltcha avec La fille de l'air (Mercure de France) et Carole Allamand pour La plume de l'ours (Stock). L'année passée, le prix avait également été obtenu par un auteur de la maison d'édition Gallimard: François Garde, avec Ce qu'il advint du sauvage blanc.

Adèle Dachy

Nos partenaires