Nature et égalité, maîtres-mots en Suède

13/11/15 à 16:14 - Mise à jour à 16:12

Source: Focus Vif

Cette semaine, L'instant suédois se penche sur les us et coutumes répandus en Suède où amour de la nature, météo et célébrations sont d'ailleurs fortement liés.

Nature et égalité, maîtres-mots en Suède

Les Suédois affectionnent tout particulièrement la nature. © Håkan Dahlström/Creative Commons, Flickr.

Au cours des semaines qui vont suivre, des articles fleuriront dans cette nouvelle rubrique dédiée à la culture suédoise. Pourquoi? Principalement parce que la Suède est le pays dans lequel Margo, notre stagiaire, a choisi de partir dans quelques mois en Erasmus. Dans L'instant suédois, le cinéma, la musique ou encore la littérature seront décortiqués dans une tentative de faire le tour de la question viking.

Réputés pour leur culture égalitariste, les Suédois, ainsi que le reste des pays scandinaves, sont profondément influencés par la loi de Jante, un concept issu de l'oeuvre Un réfugié dépasse ses limites, écrite en 1933 par l'auteur dano-norvégien Aksel Sandemose.

La loi de Jante, qui tire son nom du village "Jante" dans lequel se déroule l'histoire du livre, est un code de conduite selon lequel "tout le monde doit être au même niveau", nous expliquait Aurore Berger Bjursell lors de son interview il y a quelques semaines. Les dix commandements de la loi, appelée Juntelagen en suédois, partent ainsi tous du même principe, nous informe le site Nordstjernan, soit: "Tu n'as pas à penser que tu es quelqu'un de spécial ou que tu es meilleur que nous".

Si, comme nous l'avons appris, les Suédois sont durs avec leurs artistes, c'est entre autres à cause de leur attachement à ce principe. Les personnalités qui s'élèvent au-dessus des autres sont mal considérées parce qu'elles ne se conduisent plus selon le fameux code. D'où cette propension naturelle qu'ont les acteurs et musiciens suédois à s'exporter dans d'autres pays.

Cette loi est également la raison pour laquelle, en Suède, tout le monde s'appelle par son prénom et se tutoie. "La seule personne qu'on ne tutoie pas, c'est le roi", précise Aurore Berger Bjursell. Dans une vidéo parodique du mode de vie suédois, on voit ainsi que même le Premier Ministre doit vider le lave-vaisselle. Egalitarisme oblige.

L'amour de la nature

L'égalitarisme est donc un mot écrit en capitales dans la conscience suédoise. Mais outre l'égalité, les Suédois accordent également énormément d'importance à la nature. C'est pourquoi, depuis 1994, leur Gouvernement a décrété une loi permettant à tout un chacun de skier dans la montagne, de gambader gaiment dans la forêt, de cueillir des fleurs sauvages ou encore de camper dans une prairie, et ce librement, à partir du moment où rien n'est détruit et que personne n'est dérangé. C'est la "Allemansrätten", ou littéralement, "le droit de tout homme" à profiter des cadeaux de Mère Nature. Exceptées les réserves naturelles et autres propriétés privées, une grande majorité des espaces verts (ou plutôt blancs) sont donc libres à toute personne qui souhaite s'y promener.

La Allemansrätten est une tradition chère aux yeux des Suédois. "Des groupes scolaires partent très jeunes explorer les forêts et les familles aiment pêcher ensemble, cueillir des baies ou se balader, explique le site officiel du tourisme suédois. Beaucoup de personnes peuvent identifier un nombre étonnant d'oiseaux, de poissons, d'arbres par leur nom."

"Dans un pays doté de longs rivages et de forêts profondes, chaque saison de l'année est une nouvelle raison de passer du temps dehors, tout au long de l'année, qu'importe le temps", dixit sweden.se. Fortement associée à la nature, la météo occupe une place toute particulière dans les sujets de conversations suédois. Comme le précise la chaîne Eductus Filmer dans sa vidéo 10 choses à savoir sur la Suède, "si tu ne sais pas comment briser la glace avec un Suédois, parle-lui de la météo."

Saisons et célébrations

La plupart des fêtes suédoises sont aussi étroitement liées aux saisons. Le 30 avril, les suédois célèbrent la Nuit de Walpurgis. Durant cette soirée, un bûcher est monté auquel on met le feu afin d'éloigner les sorcières et les mauvais esprits. Aujourd'hui, peu de Suédois croient encore en cette tradition. La Nuit de Walpurgis reste toutefois célébrée pour accueillir le retour des jours ensoleillés ou simplement pour se débarrasser du surplus de bois de cheminée.

Entre le 19 et le 25 juin, Midsommar marque le début de l'été et ses journées interminables où le soleil reste perché dans le ciel. Lors de Midsommar, les villes sont désertées pour la campagne où les Suédois profitent de ce soleil tant attendu. Un arbre de mai est dressé dans un endroit ouvert autour duquel des danses tradionnelles sont réalisées. Le soir venu, sur le chemin du retour, "les jeunes filles doivent cueillir sept sortes différentes de fleurs et les déposer sous leur oreiller. Durant la nuit, elles rêveront de leur futur époux", expliquent Po Tidholm et Agneta Lilja, journalistes suédois.

Le 13 décembre, alors que les journées sont courtes et que le mercure ne grimpe plus très haut dans le thermomètre, les Suédois célèbrent Lucia, ou Sainte Lucie, le symbole de la lumière. Pour lui rendre hommage, de jeunes filles vêtues de blanc portent une couronne de bougies et, accompagnées d'autres enfants, fredonnent des chants suédois. On cuisine des biscuits au gingembre tandis que Noël approche à grands pas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires