Bons plans sorties pour le week-end: La Ferme!, Week-end du doc, Pink Screens, Real Ease...

17/11/16 à 15:59 - Mise à jour à 18/11/16 à 14:59

De jeudi à dimanche, une sélection de sorties culturelles de choix pour pimenter vos week-ends. Musique, ciné, expos, théâtre...

Bons plans sorties pour le week-end: La Ferme!, Week-end du doc, Pink Screens, Real Ease...

Spain, ce samedi au festival La Ferme! © Miriam Brummel

La Ferme! Festival

Forcé de devoir annuler son édition 2015, suite aux menaces d'attentat, le festival La Ferme ! remet le couvert, bien décidé à prendre sa revanche. En commençant par proposer une 4e édition à l'affiche indé rock à nouveau très classe. Jugez plutôt: planté à la Ferme du Biéreau, le festival néo-louvaniste proposera le 19 novembre prochain des concerts de, notamment, Briqueville, Mammal Hands, Mermonte ou encore Spain! Le tout complété par un ciné-concert (Carnival of Souls) et une programmation off (conférence, cave aux disques, etc.). L'une des propositions les plus intrigantes du mois. (L.H.)

LE 19/11, À LA FERME DU BIÉREAU, LOUVAIN-LA-NEUVE. WWW.LAFERMEFESTIVAL.BE

--

Sinner's Day

A la fin des années 2000, le festival Sinner's Day investissait le créneau new wave en réunissant pas mal de noms historiques (Anne Clarke, Echo & The Bunnymen...). Quatre ans après la dernière édition, la marque est relancée. Prévu pour le 20 novembre, l'événement retrouve l'Ethias Arena à Hasselt, reprenant le fil de sa conversation new wave. En invitant par exemple The Sisters of Mercy, DAF, PiL, Tuxedomoon, OMD, mais aussi Tricky, figure qui pour être issue du trip hop n'en partage pas moins avec les précédents une même noirceur... (L.H.)

LE 20/11, À HASSELT. WWW.SINNERSDAY.COM

--

Real Ease

Real Ease (Sanzio, Tonino, Sixo)

Real Ease (Sanzio, Tonino, Sixo) © Kinzi Creativity

Six ans après la création du Rap Contest de Lezarts Urbains, ses gagnants -Sanzio, Tonino et Sixo- se réunissent pour une release party commune qui leur permettra de présenter leurs nouveaux albums respectifs. Plus qu'un traditionnel showcase, la soirée sera l'occasion de multiplier les featurings inédits, de faire de véritables tous de passe-passe d'un MC à l'autre. L'union fait la force!

LE 17/11 AU BOTANIQUE, BRUXELLES. WWW.LEZARTS-URBAINS.BE

--

Roosevelt

Derrière le pseudo de Roosevelt se cache le producteur allemand Marius Lauber (Cologne, 1990). Jamais très loin de l'exercice de style, son premier album lorgne volontiers du côté de la sentimentalité house balearic ou de la synth-pop eighties. La preuve dès ce vendredi, sur la scène du Beursschouwburg.

LE 18/11, AU BEURSSCHOUWBURG, BRUXELLES. WWW.BEURSSCHOUWBURG.BE

--

Ensemble pour Haïti

Comme ils l'avaient fait après le tremblement de terre de 2010, Uman, DJ Kwak et le Théâtre de Poche s'associent pour organiser une soirée au profit d'Haïti, blessée cette fois par le passage de l'ouragan Matthew. Ou comment joindre l'utile à l'agréable...

LE 19/11, AU THÉÂTRE DE POCHE, BRUXELLES. WWW.POCHE.BE

--

Pink Screens

Bons plans sorties pour le week-end: La Ferme!, Week-end du doc, Pink Screens, Real Ease...
Quinzième édition pour Pink Screens, le festival célébrant les sexualités et les genres différents. Deux focus, Porn with a difference et Xpérimentations, balisent une programmation mettant en lumière l'AKS, festival de cinéma trans ayant vu le jour au Pakistan, et proposant par ailleurs, parmi quelque 80 titres, Les vies de Thérèse de Sébastien Lifshitz, ou O Ornitólogo, de João Pedro Rodrigues, sans oublier l'atelier Just for the Record, ou l'exposition collective Sweet Dreams. (J.F.Pl.)

JUSQU'AU 19/11, AU NOVA, À L'AVENTURE ET AU BEURSSCHOUWBURG, BRUXELLES. WWW.PINKSCREENS.ORG

--

Les 70 ans de la Cinémathèque de la FWB

Née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles fête ses 70 ans. L'institution en profite pour dévoiler une partie de ses collections (8 000 titres) à Bozar, le temps de trois séances thématiques, consacrée l'une au voyage ("Ici et ailleurs"), la suivante, compilée par Philippe Moins, le créateur d'Anima, au cinéma d'animation, et la dernière ("Toute une époque") à une sélection de films "gentiment désuets". Cerise sur le gâteau, la présentation, en avant-première, d'Au-delà des mots, le cinéma de Joachim Lafosse de Luc Jabon, le sixième titre de la collection Cinéastes d'aujourd'hui.

LE 19/11 À BOZAR, BRUXELLES. WWW.BOZAR.BE

--

Festival de Bruxelles bis

Deuxième édition pour le Festival international du film de Bruxelles (à ne pas confondre avec le Brussels Film Festival). Généraliste, la manifestation rend, cette année, hommage au Japon, avec en ouverture Le Secret de la chambre noire, premier film... français de Kiyoshi Kurosawa, et propose par ailleurs une sélection éclectique où figurent notamment Ma' Rosa de Brillante Mendoza, Open at Night d'Edouard Baer ou King of the Belgians du tandem Brosens/Woodworth. À noter encore des hommages à Marc Didden et Claude Lelouch, mais aussi le Jobs Cinema Day, premier salon dédié aux métiers du cinéma.

BRUXELLES, DU 19 AU 25/11. WWW.FIFB.BE

--

Le Week-end du doc

Bons plans sorties pour le week-end: La Ferme!, Week-end du doc, Pink Screens, Real Ease...
Pour la quatrième année consécutive, la Fédération Wallonie-Bruxelles célèbre le documentaire belge le temps d'un (long) week-end, 82 opérateurs proposant pas moins de 81 films du réel. Le panorama de la production est vaste, il englobe classiques (Déjà s'envole la fleur maigre de Paul Meyer) et oeuvres récentes, de Vita Brevis de Thierry Knauff à Bureau de chômage d'Anne Schiltz et Charlotte Grégoire, sans oublier diverses avant-premières, et la promesse de nombreuses découvertes... (J.F.Pl.)

LE WEEK-END DU DOC. DU 17 AU 20/11, À BRUXELLES ET EN WALLONIE. WWW.WE-DOC.BE

--

Brussels Art Film Festival

Plus de films, plus de rencontres, plus de salles: pour sa 16e édition, le Festival du Film sur l'Art voit large et devient le BAFF, le Brussels Art Film Festival. Cette année, le festival se déroulera à l'ISELP, la Cinematek et Bozar avec en compétition douze documentaires sur l'art en lien avec la Belgique. Parmi les nouveautés: un cycle Filmer les musées à la Cinematek, une sélection de films internationaux hors compétition présentés à l'ISELP et Bozar, des rencontres, une master class, des séances scolaires, une séance jeune public et une délocalisation à Mons, au Plaza Art.

DU 17 AU 20 NOVEMBRE, À BRUXELLES ET MONS. WWW.BAFFESTIVAL.BE

--

Foire du livre belge

Pour la quatorzième année, les éditeurs belges, les auteurs belges et le CCU qui les accueille, associeront leurs forces. Une foule de rencontres au programme, avec une multitude d'auteurs de chez nous qui offriront au public des moments privilégiés. On y parlera histoire, roman, polar, société, religion, architecture, art, psychologie, fantastique et science-fiction, humour, BD... Le sens, fil rouge des interviews d'auteurs auxquels les visiteurs assisteront, apportera des réflexions sérieuses, des instants de découverte, de l'humour, de l'évasion, suivant les envies et l'imagination des auteurs.

DU 18 AU 20/11 AU CENTRE CULTUREL D'UCCLE. WWW.CCU.BE

--

Le Pont

Écrit par Laurent Van Wetter et mis en scène par Martine Willequet, Le Pont est une comédie satirique sur le suicide. Brillamment jouée, la pièce raconte la rencontre improbable sur un pont au clair de lune de deux jeunes hommes issus de milieux très différents, mais qui ont un point en commun: le désir de mettre fin à leurs jours. D'un humour grinçant, Le Pont réussit le tour de force de faire rire d'un sujet aussi douloureux que le suicide. (C.B.)

JUSQU'AU 26/11 AUX RICHES CLAIRES, BRUXELLES. WWW.LESRICHESCLAIRES.BE

--

Monograpies ARTS 10+6

Portrait d'un modèle ayant posé à titre intérimaire entre 1957 et 1962 pour l'artiste espagnol Pablo Ruiz Picasso, 2015

Portrait d'un modèle ayant posé à titre intérimaire entre 1957 et 1962 pour l'artiste espagnol Pablo Ruiz Picasso, 2015 © Gauthier Hubert

Les Monographies d'artistes sont un rendez-vous annuel du Centre culturel Wolubilis à ne pas rater pour qui veut comprendre la création plastique belge d'aujourd'hui. Le modus operandi? "Un croisement dont le but est de révéler le sens caché des images de la société actuelle". Ceci à travers l'exposition et l'édition de deux catalogues distincts. En choisissant de présenter deux artistes belges (en l'occurrence trois), l'événement mise chaque fois sur un dialogue formel s'avérant généralement fécond. Pour l'édition 2016, les parties en présence sont, d'une part, le duo VOID et, de l'autre, le peintre Gauthier Hubert. Ensemble, Arnaud Eeckhout (1987, Charleroi) et Mauro Vitturini (1985, Rome) développent une oeuvre imprégnée de poésie sonore. On a encore en mémoire l'une de leurs pièces qui consiste en un haut-parleur posé sur le sol duquel s'échappaient des fils magnétiques, collés au plafond, vibrant au rythme des ondes. Le dispositif est remarquable dans la mesure où il actualise les forces invisibles qui nous entourent et nous traversent. Toute l'approche du tandem repose sur cette amplification de l'immatériel au coeur du vide perçu comme un "espace tridimensionnel dépourvu de structure et d'orientation". Loin de ces créations ondulatoires, Gauthier Hubert (1967, Bruxelles) évolue dans le champ de la peinture. De manière atypique, il utilise souvent les mots comme un préambule à ses toiles. S'inspirant de textes descriptifs, Hubert déploie un univers grinçant dont l'humour n'est pas exclu. On pense à la Jeune Fille qui regarde sa moule, comprendre le mollusque, au Très Gros Collectionneur ou encore au Portrait d'un idiot qui ressemble furieusement à un célèbre reporter accompagné d'un petit chien blanc. En filigrane des compositions, une question se dessine: "la peinture rend-elle beau tout ce qu'elle touche?"

VOID ET GAUTHIER HUBERT, LA MÉDIATINE, 1 ALLÉE PIERRE LEVIE, À 1200 BRUXELLES. DU 11/11 AU 18/12. WWW.WOLUBILIS.BE

Nos partenaires