Bons plans sorties pour le week-end: Fête de la musique, BRFF, Graspop...

17/06/16 à 11:06 - Mise à jour à 11:31

Concerts, festivals, ciné, expos... Comme chaque semaine, Focus pointe une poignée d'événements qui valent le détour pour pimenter votre week-end.

Bons plans sorties pour le week-end: Fête de la musique, BRFF, Graspop...

Orlando Julius © DR

Fête de la musique

Voilà un classique bien de saison. Avec le solstice d'été, c'est la Fête de la musique, 32e édition, qui débarquera un peu partout, à Bruxelles, et en Wallonie. Soit des dizaines de concerts, à l'oeil, dans à peu près tous les genres et pour tous les goûts (y compris ceux des kids), programmés du 17 au 21 juin.

Impossible évidemment de détailler tout le programme. On notera toutefois que, pour la quatrième année consécutive, le QG des festivités sera à nouveau basé à Bruxelles, au Cinquantenaire. L'affiche y est particulièrement bien troussée. Pendant deux jours, les propositions vont ainsi se bousculer. Dont pas mal de Belges, de Nicolas Michaux à Sharko, en passant par Great Mountain Fire, Moaning Cities ou les Flamands de STUFF. Le vétéran André Brasseur et son orgue vintage seront également de la partie, de même que TaxiWars, le plan jazz de Tom Barman.

Le programme du week-end comporte également son lot de formations internationales. Les amateurs de groove afro, par exemple, ne devront pas louper le passage d'Orlando Julius, accompagné de Londoniens de The Heliocentrics. La légende reggae Max Romeo est également annoncée, de même que le Libanais Bachar Mar-Khalifé, qui a épaté lors de son récent passage aux Nuits Botanique. Conseillé donc. (L.H.)

DU 17 AU 21/06, À BRUXELLES ET EN WALLONIE. WWW.FETEDELAMUSIQUE.BE

--

Brussels Film Festival

Le Brussels Film Festival s'installe dès ce vendredi à Flagey dans un contexte morose mais refusant de céder à la sinistrose. Né en 1974, le Festival du Film de Bruxelles a connu une histoire tumultueuse, changeant de formule comme de lieu à diverses reprises avant de se recentrer autour du cinéma européen et de se fixer, depuis quatorze ans, à Flagey (avec des extensions, cette année, à la Cinematek, mais aussi au Théâtre 140). Notre tour de la programmation.

DU 17 AU 24/06 À FLAGEY, BRUXELLES. WWW.BRUSSELSFILMFESTIVAL.BE

--

Graspop Metal Meeting

L'an dernier, pour ses vingt ans, le grand rassemblement métal était à deux doigts d'afficher sold out. Cette année, la faute à un contexte morose (?), il reste encore des places pour tous les jours du festival qui accueillera plus d'un tête d'affiche excitante pour tout headbanger qui se respecte. De Black Sabbath, pour lesquels il s'agit de la "toute dernière tournée", à Slayer en passant par Volbeat et Iron Maiden.

DU 17 AU 19/06 À DESSEL. WWW.GRASPOP.BE

--

Made in Nollywood

En marge de l'exposition Dey you Lane! Lagos Variations, Bozar consacre deux journées à Nollywood, l'industrie du cinéma du Nigéria, deuxième producteur de films au monde (après l'Inde mais avant les Etats-Unis) avec ses 2 000 titres par an. Au programme, une master class de Serge Noukoue sur l'univers de Nollywood, et une sélection de films: les documentaires Jimmy Goes to Nollywood et Faaji Agba, ainsi que Taxi Driver, virée nocturne au coeur de Lagos. (J.F.Pl.)

MEET NOLLYWOOD!, LES 17 ET 18 JUIN À BOZAR, BRUXELLES. WWW.BOZAR.BE .

--

Amos Gitaï à Bozar

C'est un artiste considérable, prolifique et multiple, puissant et audacieux. C'est aussi une conscience, dont l'oeuvre et la pensée connaissent un important rayonnement bien au-delà d'Israël. Cet été, Amos Gitaï est l'invité de Bozar pour une série de projections de ses films et une exposition dans le cadre du programme Summer of Photography 2016. Les 21 et 22 juin seront présentés les trois volets de sa trilogie House, centrée sur l'histoire d'une maison à Jérusalem-Ouest, abandonnée pendant la guerre de 1948 par son propriétaire, un docteur palestinien, puis réquisitionnée par le gouvernement israélien car inoccupée. La grande et belle villa sera habitée par des immigrants juifs algériens en 1956, puis achetée par un professeur d'université. Gitaï fait de la maison un personnage à part entière, et en même temps le théâtre d'une dramaturgie vibrante, organique, soulevant des questions pertinentes et parfois dérangeantes, bien dans son style d'empêcheur de penser en rond... L'exposition a pour titre Chronicle of an Assassination Foretold. Elle s'inscrit dans la suite du film Rabin, the Last Day, où Amos Gitaï évoquait l'assassinat du Premier ministre israélien Yitzhak Rabin, le 4 novembre 1995, par un compatriote religieux ultraorthodoxe. Les nombreuse recherches effectuées pour le film, et pour explorer le contexte du tragique événement, nourrissent l'expo qui réunit projections vidéo (sur cinq écrans), photographies (composant des collages, technique appréciée de Gitaï) et documents divers. À l'hommage à Rabin, l'homme de paix, s'ajoutant les éléments d'une réflexion sur la société israélienne et ses crises toujours aiguës aujourd'hui encore. À l'heure où l'on reparle de négociations, sans forcément trouver de bonnes raisons d'y croire, l'art du réalisateur de Kadosh, Kippour et Kadima vient souligner une fois encore la voix de celles et ceux qui préfèrent à la haine identitaire, à la paranoïa paralysante, le rêve d'un dialogue juste et apaisé. (L.D.)

DU 17/06 AU 04/09 À BOZAR, 23 RAVENSTEIN, À 1000 BRUXELLES. WWW.BOZAR.BE

--

Valentin van der Meulen & Mauro Corda

"Deux expositions personnelles en simultané", souligne Edouard Mazel. Au programme, sculpture et dessin. Le volet 3D est assuré par le Français Mauro Corda. Pour sa première exposition à Bruxelles, il présente une série inédite intitulée Chimères, composées d'oeuvres hyperréalistes en bronze blanc. Soit un bestiaire décalé au sein duquel les animaux se croisent: phacochère et rhinocéros, girafe et cerf. Mais c'est surtout le travail de Valentin van der Meulen que l'on retient. Déjà évoqué en ces colonnes, ce plasticien de 37 ans mérite que l'on s'y attarde. Son travail à la pierre noire atteint des niveaux de texture et de profondeur hors du commun. Une perfection qu'il n'hésite pas à brouiller, raturer, afin de nous inviter à aller voir plus loin. (M.V.)

MAZEL GALERIE, 22 RUE CAPITAINE CRESPEL, À 1050 BRUXELLES. JUSQU'AU 13/07. WWW.MAZELGALERIE.COM

--

L'AB, avec et pour les réfugiés

C'est le 20 juin qu'aura lieu la Journée mondiale du Réfugié. L'occasion pour certains acteurs culturels bruxellois de rassembler leurs forces pour mettre sur pied une série d'événements autour de la thématique, pour et avec le concours des premiers concernés. Après le Phare de Lampedusa installé au Bozar, c'est l'AB qui proposera, outre une expo photos, un concert spécial. Le Brussels Jazz Orchestra dirigera la manoeuvre, rejoint notamment par cinq solistes du Syrian Big Band, un orchestre aujourd'hui en fuite. (L.H.)

LE 20/06, À L'AB. WWW.ABCONCERTS.BE

--

Sorties ciné de la semaine:

Le film de la semaine: The Neon Demon ****, de Nicolas Winding Refn;

Our Kind of Traitor ***, élégant et mélancolique;

L'Idéal de Beigbeder ***, aux 3/4 savoureux;

Me Before You °, Emilia Clarke insupportable.

En savoir plus sur:

Nos partenaires