Bons plans sorties pour le week-end (du 10 au 12/10)

10/10/14 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Focus

Heures InD, FrancoFaune, Bxl-Dakar, Desert Fest, Beatles Day, Tournée Générale de Gaule... On en passe et des meilleurs: comme chaque vendredi, Focus fait le tri dans l'agenda culturel pour vous proposer le meilleur du week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (du 10 au 12/10)

Songs not Bombs, le 13/10 à La Monnaie. © DR

Les Heures InD

Les 10 et 11 octobre, à la Caserne Fonck, Liège

Petit nouveau dans le paysage festivalier, les Heures InD n'en déploient pas moins une affiche carrément sérieuse. Organisé par les Ardentes Club, le festival qui aura lieu à la Caserne Fonck se décline en deux soirées: un vendredi hip hop, avec La Smala, Deen Bubigo, Joke et Fuzati & Orgasmic; et un samedi indie rock qui retient particulièrement notre attention puisqu'il réunit pas moins que les Liars, Angel Olsen, Alexis Taylor de Hot Chip et les Belges de BRNS et Mountain Bike. Tout ça pour un prix plus que démocratique. Bien vu.

www.lesardentesclub.be

---

Bxl-Dakar, une connexion hip hop

Le 10 octobre, à la Maison du livre, 1060 Bruxelles

Une passerelle hip hop relie Bruxelles à Dakar depuis 15 ans. Elle a permis à nombre d'artistes en rap, danse, djing ou graffiti de faire le voyage, dans l'un ou l'autre sens. La soirée co-organisée par Lezarts Urbains et Africulturban mêlera ainsi témoignages, slam, vidéos et même journal télévisé rappé, ce carton sénégalais dont les rappeurs Xuman et Keyti seront également présents.

www.lezarts-urbains.be

---

Desert Fest

Du 10 au 12 octobre, au Trix, Anvers

Un peu plus au nord, le Trix anversois va faire le plein de stoner rock tout le week-end, avec une première édition du Desert Fest à l'affiche à faire pâlir le plus costaud des métalleux: de Fu Manchu à Kadavar, en passant par Brant Bjork ou Electric Wizard et Karma to Burn. Hell yeah.

www.desertfest.be

---

FrancoFaune

Du 10 au 12 octobre, à Bruxelles

Le rallye Chantons français! n'est plus. En lieu et place, Francofaune prend le relais d'un festival étalé sur trois jours, disséminé dans tout Bruxelles. Derrière le changement de nom, il y a la volonté de booster l'événement tout en préservant sa philosophie: en gros, donner un coup de projecteur sur la chanson française dans ce qu'elle a de plus touchant, remuant, aiguisé, loin "de l'élevage musical intensif, voire industriel". La priorité est donc donnée aux découvertes, du Québecois Peter Peter au Français Barcella. Sans que cela n'empêche forcément de proposer des "têtes de gondole", comme le carte blanche offerte à Saule, rejoint notamment par JP Nataf, Seb Martel, Camille Bazbaz...

www.francofaune.be

---

Beatles Day

Le 11 octobre au Lotto Mons Expo

La 27e édition de la concentration belge des fans des Beatles, le Beatles Day, se déroulera à Mons le 11 octobre. Concerts et expos sont au programme. L'événement sera mis sous le signe de la naissance, il y a 50 ans, de la Beatlemania aux Etats-Unis, quand les Fab Four ont traversé l'Atlantique pour séduire le public américain. De nombreux groupes cover, belges et internationaux, honoreront les scènes montoises du 27e Beatles Day qui proposera également, entre autres, des expositions thématiques, des stands de collectionneurs et d'auteurs "Beatles".

www.beatlesday.be

---

Tournée Générale de Gaule

Le 11 octobre, à Ixelles

Les blagues les plus courtes ne sont pas forcément les meilleures. Et inversement. Le 20 septembre dernier, la désormais traditionnelle soirée du Nouvel an belge débarquait une nouvelle fois à Paris, ramenant une dizaine de groupes/DJ's belges du côté de Montmartre. Après cette 6e édition, il était temps d'organiser le match retour: déplacer autant de groupes de l'Hexagone du côté de l'Atomium. Le 11 octobre, ce sera donc la Tournée générale de Gaule, à Bruxelles. Vu les zozos responsables de l'événement (Actionnaires principalement, rejoint par Buzz On Your Lips, Acidulez...), les festivités ne devraient pas manquer de piquant, privilégiant toujours la découverte. Pour le coup, la Tournée générale se transforme même en un genre de mini-festival. A Ixelles, autour de la place Flagey, le contingent français qui aura fait le déplacement comptera notamment en ses rangs le trio électro-pop We Are Enfant Terrible, la synth-pop acidulée de Flavien Berger, la techno de Boweinn ou la power pop à guitares régressive de Boogers. Cerise sur le gâteau: l'événement a réussi à mobiliser la plupart des bars du coin, du Belga au Murmure en passant même par le Pitch Pin. De quoi donner des airs de fête de quartier ou de block party à cette Tournée générale de Gaule (et normalement cette fois-ci, sans devoir redécorer la place aux couleurs des sponsors automobiles...). Santé!

www.nouvelanbelge.com

---

Love

Le 10 octobre, au Cercle de Lorraine, Bruxelles

Avant même la première, on en a déjà pas mal parlé: l'ex-Dirty Dancing/Libertine Supersport Renaud Deru (Cosy Mozzy/Attar) lance ce vendredi son nouveau concept disco-deep house. Cela se passera au Regence Hall, dans les sous-sols du Cercle de Lorraine. Vous avez dit chic?

www.facebook.com/lovepartyinbrussels

---

Ricardo Villalobos

Le 11 octobre, au Fuse, Bruxelles

La programmation d'automne du Fuse a beau être sans surprise, elle est aussi sans faute. Ce samedi, par exemple, place à Ricardo Villalobos, présent pour les neuf ans de Lessizmore, avec également Thomas Franzmann (Zip), Sonja Moonear et Janina.

www.fuse.be

---

Prix de l'Âge d'or

Jusqu'au 14 octobre, à la Cinematek, Bruxelles

De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace! La phrase fameuse de Danton, prononcée dans le contexte de la Révolution française, pourrait s'appliquer à ce Prix de l'Age d'or autrefois créé par Jacques Ledoux, le premier conservateur de la Cinémathèque royale de Belgique. Nommée en hommage au film éminemment subversif de Luis Buñuel L'Age d'or (1930), cette compétition visait à montrer la crème du cinéma le plus original, le plus novateur, le plus affranchi des codes et des conventions, voire le plus transgressif. L'Age d'or est aujourd'hui devenu un festival à part entière, où la Cinematek promet une sélection étonnante, détonante aussi. Au programme, on trouve notamment les courts métrages drôles et inventifs de John Smith (Introduction To John Smith), la chronique décalée de Birgit Hein sur ses expériences de touriste sexuelle (Baby I Will Make You Sweat), les expériences hypnotiques de Pablo Mazzolo, Paul Klipson et Makino Takashi (Other States), la transposition étrange de l'oeuvre du peintre Edward Hopper par Gustav Deutsch (Shirley - Visions Of Reality) et les explorations radicales de l'avant-garde italienne (Italia / Avanguardia de Mario Schifano, Paolo Gioli et Luca Patella). A signaler aussi, Les Tourmentes du Belge Pierre-Yves Vandeweerd, "un rituel payen (tourné dans le paysage sauvage des Cévennes) déclamant le nom des morts oubliés comme on plante les pierres d'une nécropole". Et bien sûr l'ultime opus de Stephen Dwoskin, filmant le vieillissement du corps, l'approche de la mort, dans le très émouvant Age is... Les cinéphiles curieux et autres amateurs de création extrême ont désormais un nouveau rendez-vous à ne pas manquer!

www.cinematek.be

---

Sorties cinéma de la semaine:

---

Origami Classics

Le 21 octobre (15h), au Beursschouwburg, Bruxelles

Pour terminer le week-end en toute quiétude, Origami Music, qu'on connaît surtout pour ses soirées électro, revient pour une deuxième saison de concerts du dimanche qui se veulent "une porte d'entrée sur le monde de la musique classique, et s'adresse tant aux néophytes qu'aux amateurs confirmés". Au programme ce dimanche, un dixtuor de cuivres, formation inattendue composée de jeunes talents et menée par Laurent Haye.

www.origami-music.be

---

Pour prolonger le week-end:

Songs Not Bombs

Le 13 octobre, à la Monnaie, Bruxelles

Ecrire des chansons pour la paix: l'initiative de la Monnaie, intitulée Songs Not Bombs, aurait dû apparaître volontiers anachronique, tant l'art de la protest song semble s'être évanoui dans la nature. Au moment où les résultats de l'opération vont être révélés, le 13 octobre prochain, il est difficile pourtant de ne pas lui trouver une actualité brûlante. À l'origine, le projet a été monté en parallèle à l'opéra Shell Shock, créé par le compositeur belge Nicholas Lens (sur des textes de Nick Cave, et chorégraphié par Sidi Larbi Cherkaoui), et repris dans le calendrier des commémorations officielles du centenaire de la Première Guerre mondiale. Avec Songs Not Bombs, la Monnaie voulait offrir la possibilité à tous, amateurs comme professionnels, de composer une chanson pacifiste. Les gagnants ont pu ainsi affiner leur morceau en participant à des master class dirigées par An Pierlé, Koen Gysen, et Marie Daulne (Zap Mama). Le résultat final sera présenté lors d'une grande soirée de gala. "Imagine all the people, living life in peace"...

www.lamonnaie.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires