Bons plans sorties pour le week-end: Bozar Electro, Film Days...

23/09/16 à 13:11 - Mise à jour à 13:10

Comme chaque semaine, Focus fait le tri dans l'agenda culturel et vous propose de quoi pimenter vos week-ends.

Bons plans sorties pour le week-end: Bozar Electro, Film Days...

Bozar Electronic Arts Festival © Harr Isson

Bozar Electronic Arts Festival

On a souvent glosé sur l'entrée des musiques électroniques au musée. Longtemps négligées (voire réprimées), vues au mieux comme une forme de divertissement, au pire comme la BO de trips forcément drogués, les musiques techno et consorts (house, minimal, acid...) semblaient condamnées à la marge.

Depuis une petite dizaine d'années, les choses ont cependant montré le contraire. Au point de voir les beats électroniques intégrer des lieux aussi posés que les galeries d'art, musées, centres culturels, et autres salles habituellement réservées aux oeuvres classiques. Cela n'a pas manqué de susciter des réactions. Dans un sens comme dans l'autre d'ailleurs. D'aucuns regrettant par exemple de voir un mouvement underground récupéré par la culture institutionnelle.

Avec le temps, les critiques se sont pourtant tues. Parce que l'entrée, inévitable, des musiques électroniques au "musée" n'a pas enlevé grand-chose de leur pouvoir subversif. Parce qu'aussi, il a bien fallu constater que le mouvement pointait en réalité d'autres enjeux: si la musique électronique sortait du club, elle ne le faisait pas uniquement pour se planter dans les galeries d'art contemporain. Mais bien pour aller voir plus généralement ailleurs, que cela soit en festival, dans des soirées éphémères, etc. La techno n'est pas au musée: elle est partout.

C'est aussi ça que démontre la nouvelle édition du Bozar Electronic Arts Festival de Bruxelles. Organisée du 22 au 24 septembre prochain, la 5e édition de l'événement bruxellois se veut à nouveau éclectique, dépassant le simple cadre musical. Le volet arts numériques, par exemple, s'étalera jusqu'au 2 octobre: pendant la durée du festival, on pourra y voir notamment l'installation White Circle, conçue à l'occasion des 20 ans du célèbre label allemand Raster-Noton. L'affiche musicale reste cependant le principal atout du BEAF. Il faut dire qu'il attirera à nouveau du beau monde, confirmant la haute tenue d'un rendez-vous désormais incontournable. Pour preuve, sont attendus du côté de la rue Ravenstein notamment, le Britannique Gold Panda, Tim Hecker, Jlin, Plaid, ou encore James Holden qui proposera son tout nouveau projet, en live, accompagné d'un vrai groupe. (L.H.)

BOZAR ELECTRONIC ARTS FESTIVAL, DU 22 AU 24/09, AU BOZAR, 1000 BRUXELLES. WWW.BOZAR.BE

--

Lowup

Fan de basses tropicales, le collectif Lowup a concocté une nouvelle soirée maison, en faisant notamment de la place pour le Ghanéen Major Notes, l'afrogrime (sic) d'Ozferti, ou encore le duo belgo-marocain Jabo/Gan Gah.

LE 24/09 AU BEURSSCHOUWBURG, 1000 BRUXELLES. WWW.BEURSSCHOUWBURG.BE

--

Magda

Pour sa rentrée, le Cadran liégeois accueille Magda. DJ et patronne de label, née en Pologne, élevée à Detroit, et basée aujourd'hui à Berlin, elle reste une valeur sûre de la scène techno.

LE 24/09 AU CADRAN, 4000 LIÈGE. WWW.LECADRAN.BE

--

La Fête américaine

La Fête (God Save the 90's) se met à l'heure américaine, pour une bamboule sans prétention, mais avec une foule d'animations (popcorn à gogo, chapelle pour un mariage express façon Las Vegas...).

LE 24/09 À LA TENTATION, 1000 BRUXELLES. WWW.LAFETEBYTO.BE

--

Moaning Cities vs Joy As a Toy

On le soulignait il y a peu, le nombre de Bruxellois qui sortent un nouvel album cet automne est impressionnant. Rien que ce vendredi, on retrouve Joy As a Toy, notre coup de coeur indie de la saison, du côté des Ateliers Claus; et Moaning Cities, fers de lance du rock psyché de la capitale, du côté du Botanique. Et ce n'est pas fini...

LE 23/09 AUX ATELIERS CLAUS ET AU BOTANIQUE, BRUXELLES. WWW.LESATELIERSCLAUS.COM, WWW.BOTANIQUE.BE

--

Film Days

Rendez-vous prisé des cinéphiles, les BNP Paribas Fortis Film Days sont de retour, proposant quatre jours durant le cinéma à moitié prix. L'occasion de découvrir l'ensemble des films à l'affiche et les sorties de la semaine à prix doux, le programme de cette fête du cinéma étant en outre relevé de diverses avant-premières, au rang desquelles Captain Fantastic de Matt Ross, avec Viggo Mortensen, ou le fort attendu Nerve, mais aussi, côté belge, Nous quatre de Stéphane Hénocque et Everybody Happy de Nic Balthazar. (J.F.Pl.)

DU 25 AU 28/9. WWW.FILMDAYS.BE

--

Si ce soir...

Le festival des arts de la rue Les Unes Fois d'un Soir pose les valises de sa quinzième édition à Huy. Parmi la vingtaine de compagnies invitées figurent les danseurs hip-hop et acrobates urbains de la compagnie Victor B, le Cirque Démocratique de la Belgique, où les votes du public décident directement du déroulement du spectacle, l'irrésistible duo de Klouns d'Okidok et Maître Fendard, avocat spécialisé dans les affaires surréalistes. Le tout -gratuit- réparti aux quatre coins de la cité mosane. Il n'y aura pas que le péket qui égaiera la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles... (E.S.)

24/09, À HUY, WWW.1X1SOIR.BE

--

Made in Korea

Comptant parmi les cinématographies les plus dynamiques d'Asie, le cinéma coréen n'est pourtant guère distribué sous nos latitudes. C'est dire l'intérêt du festival du film organisé par le Centre culturel coréen qui, en collaboration avec diverses salles bruxelloises, en propose pour la quatrième fois un échantillon représentatif une semaine durant. Pour la circonstance, la manifestation se dote d'un thème bien dans l'air du temps, puisqu'il s'agit de "l'anxiété", déclinée sous diverses formes dans la douzaine de films proposés, lesquels embrassent les genres les plus divers, du thriller à l'animation, en passant par le drame historique ou l'évocation biographique. Pointons ainsi, parmi les films présentés, Inside Men, thriller de Woo Min-ho, The Portrait of a Poet, consacré par Lee Junik à Yun Dong-ju, mais aussi Names Gangster: Rules of the Time, succès signé par Yung Jong-bin en 2012, sans même parler de I'm a Cyborg, but that's OK, film culte de Park Chan-wook... (J.F.Pl.)

JUSQU'AU 23/09 À BRUXELLES. HTTP://BRUSSELS.KOREAN-CULTURE.ORG

--

Mohamed Lekleti

C'est une pratique des frontières que s'est inventée Mohamed Lekleti, artiste marocain installé à Montpellier. Son oeuvre se situe au croisement du dessin et de la peinture, elle n'hésite pas à flirter parfois avec la photographie, le cinéma et même à sortir du cadre lors d'intervention in situ. Pour lui insuffler la dynamique très particulière qui la caractérise, Lekleti convoque de nombreuses techniques, entre feutre, fusain et sable. Ce trait acéré, violent et instable vient au chevet de thématiques qui ont la mythologie pour horizon. Souvent, comme dans les fables, c'est tout un bestiaire qui est convoqué. Il pousse le spectateur à interroger la toile, à débusquer la plus petite information dans le moindre symbole. (M.V.)

GALERIE LAZAREW BRUXELLES, 66 PLACE DU JEU DE BALLE, À 1000 BRUXELLES. JUSQU'AU 16/10. WWW.GALERIE-LAZAREW.FR

--

Mais également le Meakusma Festival, trois jours de musique, installations et lectures de l'inqualifiable, à Eupen; le Tempo Color, Festival urbain à Liège qui veut provoquer la rencontre avec d'autres visions du monde; le Wally Gat Rock à Gembloux, avec notamment Fantome et Mustii; le Detours Festival, trois jours d'art urbain en folie, au CC Jacques Franck, à la Pianofabriek et à l'Espace Magh (Bruxelles).

Nos partenaires