Bons plans sorties pour le week-end (Alt-R, Drawing Now...)

08/04/16 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Concerts, clubbing, expos, cinéma... Comme chaque semaine, quelques suggestions pour pimenter votre week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (Alt-R, Drawing Now...)

David Salomonowicz, tête pensante d'Alt-R.fm © Julie Selosse

Alt-R et vous

Des cheveux roses en guise de promo. On nous rassure d'emblée: "La référence, c'est plutôt Alice in Chains qu'Alice on the Roof." L'objet du délit, porté par un David Salomonowicz fraîchement débarqué de la RTBF où il tenait notamment le blog La Semaine musicale, c'est la nouvelle webradio Alt-R.fm dont le lancement est prévu pour le 8 avril prochain. Pas question ici de faire de l'ombre à la pétulante Radio Rectangle de Benjamin Schoos, mais plutôt de proposer une succession de playlists thématiques et défricheuses dans lesquelles on entendra "des groupes belges et internationaux intéressants qu'on n'entend pas forcément ailleurs, ou en tout cas pas assez". Soit, chaque semaine, sept fois vingt-cinq morceaux sélectionnés par des musiciens et professionnels du milieu dans leur style de prédilection (rock, hip hop, électro, loud, chill...), ou autour de sujets transversaux (live, made in ou made by). Là où le projet se démarque des traditionnelles playlists concoctées plus ou moins automatiquement par Spotify, Deezer et consorts, c'est qu'il veut y "replacer de l'humain" par le biais de ses programmateurs, qui changeront de semaine en semaine. Et qui complèteront les titres choisis à l'aide de critiques, photos, anecdotes perso ou comptes rendus forcément subjectifs.

Pour lancer Alt-R en fanfare, et annoncer le crowdfunding qui la portera (la radio se clame sans but lucratif), une soirée à l'Atelier 210 donnera le coup de départ avec quatre artistes tous horizons. Soit le Mac DeMarco wallon Jeremy Walch, le MC S-Hasch, les gros bras de Thorax et l'infatigable DJ bruxellois DC Salas. À vos marques...

SOIRÉE DE LANCEMENT LE VENDREDI 8 AVRIL À L'ATELIER 210, 1040 BRUXELLES. WWW.ALT-R.FM

--

Motown

Le club La Vilaine consacre sa soirée de samedi au légendaire label Motown, usine à tubes dont sont sortis, faut-il encore le rappeler, des géants comme Michael Jackson, Marvin Gaye, Stevie Wonder... Attendez-vous donc à une fiesta soul, dérivant volontiers vers le funk seventies. Avec Simon Le Saint, en grand ordonnateur...

CE SAMEDI 09/04, À LA VILAINE, 1000 BRUXELLES. WWW.CLUBLAVILAINE.BE

--

Tricky

Tête brûlée issue de la mouvance trip hop, Tricky continue de tracer sa route. Adepte imperturbable d'un groove taciturne et têtu, il viendra présenter son dernier album, plutôt réussi, intitulé Skilled Mechanics, à l'Ancienne Belgique.

LE 11/04, À L'AB, 1000 BRUXELLES. WWW.ABCONCERTS.BE

--

Satan

Jamais avares d'une programmation qui en a dans le falzar, le Magasin 4 programme ce vendredi Satan, groupe anglais formé en 1979 et rapidement associé à la scène New Wave of British Heavy Metal, soit les parrains du thrash métal. De nouveau actif depuis 2005, le groupe n'a pas raccroché le flambeau malgré de nombreux changements de line-up.

LE 8/04 AU MAGASIN 4, 1000 BRUXELLES. WWW.MAGASIN4.BE

--

Drawing Now

A peine le temps de se retourner... et l'on en est déjà à la 10e édition de Drawing Now, cet événement sous-titré "Salon du dessin contemporain". Ce n'est pas un hasard si les années ont passé aussi vite. La raison en est qu'une telle manifestation n'a rien d'artificiel: qu'il s'agisse du grand public, des collectionneurs, des artistes ou des galeristes, tout le monde attendait qu'une place de choix soit faite au dessin, discipline aussi accessible que tonique au sein de la création contemporaine. Le millésime 2016 de Drawing Now fait place à 73 galeries venues de 16 pays différents, de l'Allemagne aux Etats-Unis, en passant par la Tunisie. On appréciera le taux de participation élevé (41 %) de celles-ci, qui évite à la foire de sombrer dans le nombrilisme franco-français. Du côté des Belges, on pointe la présence de la Mazel Galerie -qui donnera à voir l'excellent Valentin van der Meulen évoqué dans ces pages la semaine passée-, de Valérie Bach, ainsi que de la galerie Hopstreet. Cette dernière débarque avec dans ses valises un artiste assez inclassable qui mérite que l'on s'y attarde, Tinus Vermeersch. Ce Courtraisien né en 1976 déploie une pratique que l'on pourrait qualifier de "figurative totalement irréaliste". Rien dans son travail qui mélange les genres -minéral, végétal, humain- n'est abstrait mais rien, non plus, n'est identifiable en tant que tel. Meules qui se déplacent ou semi-humains aux griffes de loup, il y a là tout le foisonnement d'un imaginaire hérité en droite ligne d'un Jérôme Bosch. Il serait également dommage de ne s'en tenir qu'aux propositions venues du Plat Pays. Mention pour le galeriste allemand Michael Sturm qui propose le travail du Colombien Kevin Simón Mancera. Les dessins en question sont acerbes, ils pointent du doigt la brutalité des rapports sociaux et soulignent le caractère déprimant de la condition humaine.

LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN, LE CARREAU DU TEMPLE, 4, RUE EUGÈNE SPULLER, À 75 003 PARIS. JUSQU'AU 03/04. WWW.DRAWINGNOWPARIS.COM

--

Sorties ciné de la semaine

Le film de la semaine: Embrace the Serpent ****, la loi de la jungle

A Bigger Splash ***, ambitieux

Rosalie Blum ***, ultra moderne solitude

L'Avenir ***, un film lumineux, habité par Isabelle Huppert

Pride and Prejudice and Zombies ***, intrigant

Demolition ***, aux lisières du fantastique

Risen **, vain mais pas forcément déplaisant

En savoir plus sur:

Nos partenaires