10 bons plans sorties pour le week-end: KFDA, Kermezzoo, Aralunaires, FIPL...

05/05/17 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

De Bruxelles à Arlon, de Charleroi à Liège, on fait le plein d'idées de sorties culturelles tous horizons: concerts, expos, théâtre, cinéma...

10 bons plans sorties pour le week-end: KFDA, Kermezzoo, Aralunaires, FIPL...

Danse de nuit © Boris Brussey

Kunstenfestivaldesarts

Du 05 au 27/05 à Bruxelles, www.kfda.be

Voici venir le joli, joli mois de mai et avec lui ce foisonnant échantillon international de création contemporaine qu'est le Kunstenfestivaldesarts bruxellois. Outre un volet résolument politique -Bird Watching de Lawrence Abu Hamdan, performance sur base de témoignages d'ex-détenus de la prison de Saydnaya, près de Damas; Empire, troisième volet de la trilogie européenne de Milo Rau, consacré au sud du continent et aux migrants qui y échouent; Displacement du chorégraphe syrien Mithkal Alzghair; Simple as ABC #2 de Thomas Bellinck, sur la digitalisation de la gestion migratoire...- et le retour très attendu de quelques grands noms -Claude Régy, Marlene Monteiro Freitas, Boris Charmatz...-, on pointera aussi dans l'abondant programme une série de rendez-vous qui repoussent les frontières des formats spectaculaires, que ce soit dans le temps, dans l'espace ou dans les dispositifs employés. Avec Time has fallen asleep in the afternoon sunshine, l'artiste norvégienne Mette Edvardsen propose une salle de lecture où l'on peut consulter des "livres vivants": des performeurs qui ont appris par coeur tout un livre et vont restituer sur papier ce que leur mémoire en a retenu. Pour Composite, le Japonais Testuya Umeda a rassemblé un groupe hétéroclite de Bruxellois invités à se mouvoir en chantant le long d'un parcours prédéfini, en partie dans la rue. Les Equatoriens Fabián Barba & Esteban Donoso ouvrent à La Bellone un "jardin de limaces" (Slugs' Garden) qui invite à l'exploration tactile. Le Bruxellois Pieter De Buysser s'installe au Planétarium pour The Tip of the Tongue, une "conférence de cosmologie pour pionniers d'une nouvelle image du monde". Quant au Suédois Mårten Spångberg, il investit la Villa Empain pour une nouvelle version de sa Natten présentée au Kusnten en 2016: sept heures de performance nocturne à laquelle on peut accéder toutes les heures ou que l'on peut expérimenter dans sa totalité. Autant d'invitations à sortir de la routine, à entrer dans l'inconnu. (E.S.)

Kermezzoo

Du 05 au 21/05, Bruxelles. www.kermezzoo.be

En 2015, son lancement était un vrai pari. Planté au parc du Cinquantenaire, Kermezzoo proposait un nouveau concept de festival, à cheval entre plusieurs genres, où le stand-up se mêlait au spectacle de cabaret, voire aux numéros de cirque. Le tout porté par une ambiance de grande fête populaire. Une proposition hybride, inédite, pas forcément toujours bien "lisible", mais qui a manifestement eu son petit succès: quelque 75.000 personnes sont venues jeter un oeil aux différentes propositions, lors de la première édition. Une bonne raison de remettre ça.

La seconde édition de Kermezzoo réinvestira donc le Cinquantenaire, du 5 au 21 mai. La formule n'a pas changé: l'humour -sous toutes ses formes- reste au centre du programme. A côté des soirées stand-up thématiques, ou encore des animations pour les kids, Kermezzoo a toutefois aussi prévu un volet plus musical, à forte dose électronique. Cinq "Nokturnes" sont ainsi prévues, avec notamment des DJ sets de Para One, Boston Bun, Jabberwocky ou encore un live de Clément Bazin. (L.H.)

D pour les petits

Du 06 au 21/05, à Bruxelles, www.theatremarni.com

Le D festival, événement bruxellois consacré à la danse contemporaine, a fait un petit: le Mini D, destiné aux enfants. Cette première édition, prenant place entre Ixelles et Molenbeek, propose quatre spectacles étalés sur deux semaines. Le chorégraphe slovaque basé à Bruxelles Anton Lachky s'essaie pour la première fois au jeune public avec Cartoon (6+), fable surréaliste où quatre personnages se laissent posséder par leurs démons créatifs sur une bande-son comprenant du Bach et du Mozart. Barjo & Cie envoie ses danseurs loin dans l'espace pour Les 2 astronautes (4+). Maria Clara Villa Lobos concilie la fantaisie de l'Alice de Lewis Carroll et la question des déchets dans Alex au pays des poubelles (7+). Et Javier Suarez emporte ses deux interprètes féminines dans le plaisir de la découverte à l'aide de pièces en bois et d'une boule de laine dans Géodésique (4+). De quoi s'initier en douceur. Ah oui, dans ce festival, le prix aussi est mini: 5 euros pour chaque spectacle. (E.S.)

Aralunaires

Jusqu'au 07/05, à Arlon. www.aralunaires.be

Depuis mercredi et jusque dimanche, c'est du côté d'Arlon que ça se passe, avec la neuvième édition des Aralunaires et sa formule intimiste et audacieuse. À l'affiche de cet événement qui investit la ville dans son entièreté, il reste encore une brochette de soirées alléchantes: Roméo Elvis + Le Motel ou André Brasseur à l'Entrepôt, Paradis ou Sascha Funke au Palais, ancien palais de justice reconverti en lieu culturel, la triple affiche Humpty Dumpty (Mountain Bike, Facteur Cheval et Joy As A Toy) au Café du Nord, les stoners de Boda Boda à la Maison des voisins, Angèle aux pompes funèbres Benz... En bonus, le festival a encore glissé un groupe mystère dans sa programmation. Le 7 mai, celui-ci donnera un concert dans un lieu inédit, tenu secret jusqu'au dernier moment... Rendez-vous dans la cour de l'ancien Café du Nord pour un départ en convoi vers une destination inconnue...

Brutus/Atlas/Jarhead

Le 06/05 au Rockerill, Charleroi. www.rockerill.com

L'ombre de Fugazi, Refused et autres At the Drive-In ne sera pas loin du Rockerill carolo ce samedi, celui-ci déroulant une triple affiche post-hardcore très flamande et de qualité. On y retrouvera notamment les Louvanistes de Brutus et leur chanteuse burnée ainsi que les Gantois d'Atlas qui nous rappellent les meilleures heures du label Vlas Vegas.

Living Room Music Festival

Le 7/05, Quartier Hunderenveld, Berchem-Sainte-Agathe. www.muziekpublique.be

Alors que les concerts à domicile se multiplient comme des petits pains, ramenant de la convivialité dans un monde où le gigantisme est trop souvent de mise, l'asbl Muziekpublique organise une quinzième édition de son festival de musique du monde en appartements. Soit une après-midi à la découverte des sonorités du monde et des habitants d'un quartier, de Berchem-Sainte-Agathe cette fois-ci. Au total, 8 habitants ouvriront leurs portes pour des concerts de 30 minutes dans des styles allant de la folk au ragtime, en passant par le flamenco ou le jazz.

Luik Records Night

Le 06/05 au Reflektor, Liège. www.reflektor.be

Le label liégeois (comme son nom l'indique ou presque) Luik Records est de tous les bons plans et présente deux de ses poulains ce samedi au Reflektor: les jeunes foufous de Sale Gosse, qui viennent de sortir un EP où ils clament leur fierté d'avoir vu la teub d'Iggy Pop, et l'aventureux Monolithe Noir, coup de coeur du dernier Concours Circuit et également tenancier du disquaire bruxellois Balades Sonores.

Festival du film policier

Jusqu'au 7/05 à Liège. www.fipl.be

Clap onzième pour le Festival du Film Policier de Liège qui propose, trois jours durant, une large sélection d'oeuvres de fiction comme documentaires touchant de près ou de loin au polar, et réparties entre compétitions, avant-premières et séances spéciales. Parmi les films présentés, on pointera ainsi, toutes sections confondues, Toril, de Laurent Teyssier, avec Vincent Rottiers; Kills on Wheels, du Hongrois Attila Till; Corniche Kennedy, de Dominique Cabrera, avec Lola Creton; Les Chevaux de Dieu, de Nabil Ayouch; The Half, de l'Iranien Bahman Kamyar; le documentaire Mme B, une femme nord-coréenne, de Jero Yun, ou encore le déjanté film d'animation La Vengeresse, de Bill Plympton. S'il devait initialement être président du jury officiel (il a cédé son poste pour raisons de santé), Jean-Pierre Mocky se multipliera par ailleurs, puisqu'il fera l'objet de la soirée Mocky Forever (le 6), suivie de la projection du Cabanon rose, l'une de ses dernières productions. L'événement du festival, ce sera toutefois la présence d'Alain Delon, le monstre sacré du Guépard, de Plein soleil, de La Piscine et autre L'Éclipse se voyant remettre, pour l'occasion, un Big Up d'honneur (le 5). S'y ajoutera une ciné-conférence consacrée au couple de cinéma qu'il composa avec Jean-Pierre Melville, le duo ayant signé avec Le Samouraï, Le Cercle rouge et Un flic, une trilogie noire appelée à faire date dans l'Histoire du 7e art -démonstration avec la projection du premier, un classique ayant transcendé le genre comme les époques... (J.F. PL)

24 heures électroniques

Le 06/05, au Rockhal, Esch-sur-Alzette. www.rockhal.lu

De l'autre côté de la frontière, à Esch-sur-Alzette, au Rockhal, les 24 heures électroniques mettent les petits plats dans les grands. Avec des ateliers, des débats, des workshops, un Electro for kids, et puis bien sûr, le soir, une grande fiesta avec, en tête d'affiche, l'Italien Clap! Clap!

Où sont les sons?

Jusqu'au 10 septembre à la Centrale, Bruxelles. www.centrale.brussels

Exposition ludique et immersive, Où sont les sons? Questionne les relations entre l'écoute, l'espace, le corps et la mémoire. Notre article.

Nos partenaires