Myriam Leroy
Myriam Leroy
Journaliste
Opinion

02/09/10 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Zapper la rentrée

La rentrée télé 2010 s'inscrit dans la continuité. Avec comme un petit ronron en fond sonore.

Zapper la rentrée

© DR

Par Myriam LEROY

Marronnier de fin d'été: écrire un papier sur la rentrée télé. Sur les choses nouvelles et intéressantes que nous réservent nos chaînes. L'exercice est devenu pénible, même en période faste. Parce que "faste", généralement, est synonyme de "plus consternant encore". Plus de téléréalités exhibant des strip-teaseurs en plastique, plus de programmes larmoyants où il s'agit de trouver l'amour malgré une grosse tare physique ou socioprofessionnelle / soigner son chien incontinent / trouver un logement décent pour 120 euros par mois / corriger cette vilaine peau...

Morceaux choisis

Quand, comme cette année, la rentrée télé est morne comme la plaine de Waterloo un jour de grève des transports japonais, le compte rendu des "à ne pas louper" est encore plus laborieux. Voici en tout cas, selon le résultat de nos investigations, quels seront les événements de l'année télévisée belge à venir (hors séries et mutations technologiques).

Sur Be TV, la nouvelle Miss Météo du Grand Journal (celle qui suit celle que tout le monde a déjà oublié qui suivait Louise Bourgoin) est québécoise. Avec l'accent mais sans les moonboots: la belle est mannequin, et devrait rapidement faire monter la température en plateau.

Sur RTL, on prépare un hommage à la plus grande star belge, j'ai nommé Jean-Michel Zecca. Comment? Ah. On nous apprend que Jean-Mi, malgré sa carrière française sur les ondes radio de RTL et son prêt d'image au lunettier Persol, n'est pas la vedette mise en lumière, mais bien le présentateur d'une soirée spéciale consacrée à Jean-Claude Van Damme. Mea culpa. Pour le reste, on découvrira un Juste Prix 100 % belge qui devrait brasser la crème des candidats locaux au Nobel.

Sur la RTBF, on annonce une émission consacrée à la cuisine, alors que toutes les autres chaînes ont déjà la leur, qui refroidit dans l'assiette. Et puis, le service public accouchera dans les jours à venir d'une troisième chaîne (numérique) dédiée à la jeunesse et la culture, ainsi que d'une émission de gym. Enfin, l'humour (volontaire, celui-là) sera au programme puisque François Pirette fera des infidélités à RTL pour produire de jeunes comiques, alors que Marc Herman squattera les antennes de l'avenue Georgin.

Et puis, on peut aussi aborder cette rentrée belge francophone en pointant ce qu'elle ne sera pas. Elle ne sera pas à base d'Anne Quevrin, de Daniel Nokin, Micheline Thienpont, Sandrine Dans, Gwenaëlle Dekegeleer, et de sûrement bien d'autres, gens d'ombre ou de lumière qui, contre leur gré ou avec gourmandise, ont sauté (parfois pour mieux rebondir) de la branche du marronnier.

Nos partenaires