Werchter et le Mondial ne sont pas amis

01/07/10 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Les organisateurs du festival ont annoncé qu'ils interdiraient les vuvuzelas sur le site, et qu'ils ne diffuseraient pas les matches du Mondial sur les écrans géants. Y a-t-il un problème avec le foot?

Werchter et le Mondial ne sont pas amis

© Reuters

L'organisation du festival Rock Werchter a-t-elle décidé de veiller aux oreilles des festivaliers? Ce serait un comble quand on sait le flot de décibels déversés à chaque instant sur les scènes... En tous cas, elle a décidé d'interdire formellement les vuvuzelas, ces "instruments" utilisés en masse par les supporters de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Les trompettes seront donc confisquées à l'entrée du site.

Peut-être faut-il plutôt chercher l'explication de cette interdiction ailleurs: car les organisateurs du festival ont précisé, par la même occasion, qu'ils ne diffuseraient pas les quatre matches de quarts de finale sur les écrans géants du site. Exactement comme si, dans l'esprit du staff, il n'était pas question d'importer une ambiance de stade de football dans leur évènement. Les festivaliers néerlandais, pourtant habitués de Werchter, seront donc ravis, vendredi après-midi, de devoir écouter Pays-Bas/Brésil dans leurs transistors...

Et on est moyennement convaincus par les arguments avancés pour justifier l'interdiction des vuvuzelas: elles seraient dérangeantes pendant les concerts (comme si les fans de Pearl Jam allaient saboter leur artiste préféré), et elles présenteraient un risque pour la sécurité (dans un festival et pas dans un stade archi-surveillé?).

Focusvif.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires