Une tablée d'androïdes, de martiens, de ninjas, de rappeurs et, au milieu, Nicolas Sarkozy

29/06/10 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

LE WEBOSCOPE DU MARDI 29 JUIN | Où Tolstoï se voit remixer à la Philip K. Dick, les Chroniques Martiennes vont devenir un film, Slate retrace la ninjattitude et La Rumeur n'étouffe pas les rumeurs.

Une tablée d'androïdes, de martiens, de ninjas, de rappeurs et, au milieu, Nicolas Sarkozy

On avait déjà mis des zombies dans le Pride & Prejudice de Jane Austen, voici maintenant venu le temps des androïdes chez Tolstoï, puisque vient de sortir une relecture robotique d'Anna Karénine. Les éditeurs de ce genre de foutaises n'en rêvent pas seulement, ils en sont aussi. Quoi? Des moutons électriques, bien sûr...

http://www.avclub.com/articles/leo-tolstoy-and-ben-h-winters-android-karenina,41992/

Le classique SF Chroniques Martiennes de Ray Bradbury avait déjà donné lieu, au siècle dernier, à une mini-série plutôt kitsch et de l'aveu même de l'auteur du bouquin " parfaitement ennuyeuse " avec Rock Hudson dans le rôle d'un colon installé sur la Planète Rouge. Un film devrait désormais voir le jour. Ce ne sera pas forcément meilleur, le producteur derrière l'idée de cet update étant déjà responsable du long-métrage publicitaire Alien vs Predator (l'industrie du jouet lui dit merci) et de I, Robot, autre grand classique de la bonne science-fiction littéraire devenu grand classique du film piteux.

http://latimesblogs.latimes.com/movies/2010/06/martian-chronicles-movie-ray-bradbury.html

Les zombies, les martiens... Et pourquoi pas les ninjas, tant qu'on y est? Slate nous en retrace l'historique, entre rappels sociologiques, anecdotes débiles (le quinqua américain parti à la recherche de Ben Laden grimé en tueur nippon silencieux!!!) et conseils cinématographiques.

http://www.slate.fr/story/23473/le-point-sur-les-ninja

Huit ans de procédure judiciaire, 3 relaxes chaque fois interjettées en appel par le Ministère de l'Intérieur français et, enfin, une relaxe ultime. Tout cela pour un rap anti-flic pas pire qu'un autre, voire même meilleur, si on en croit la défense de Hamé du groupe La Rumeur, qui a toujours défendu son texte en le disant coller à une réalité précise et historique plutôt qu'au contexte actuel plus général. Ses flics tueurs impunis n'agissaient pas dans les cités du XXIème siècle mais bien lors de ces manifestations algériennes noyées dans le sang, à Paris, au début des années 60; ces débordement à l'époque étouffés par le pouvoir en place, notamment De Gaulle et Maurice Papon. Démarré en 2002, ce procès semblait tenir au coeur de Sarkozy, plutôt discret sur son implication personnelle dans l'affaire et le refus d'en démordre. La Rumeur contre les rumeurs, en d'autres termes... Gageons qu'un bouquin sortira bien vite, expliquant en détail les dessous de cette étrange affaire...

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/06/25/le-rappeur-hame-relaxe-fin-d-un-long-combat-judiciaire_1378991_3224.html

Serge Coosemans

Nos partenaires